1899 : la série Netflix est-elle inspirée d’une histoire vraie ?


1899 : la série Netflix est-elle inspirée d’une histoire vraie ?

Disponible sur Netflix depuis le 17 novembre, la série internationale « 1899 », pensée par les créateurs de « Dark », renvoie d’une certaine manière à une actualité récente.  

Elle était l’une des séries les plus attendues de l’automne. Les créateurs de la série allemande « Dark », très remarquée par la critique jusqu’à sa troisième et dernière saison, sortie 2020, reviennent sur Netflix avec « 1899 ». L’intrigue se déroule à l’aube du XXe siècle et suit le voyage d’un bateau, le Kerberos, entre l’Angleterre et New York, avec à son bord des centaines de passagers d’origines différentes. La traversée de l’Atlantique est bouleversée par la rencontre du Prometheus, un navire disparu en mer il y a quatre mois. Les espoirs du capitaine du navire d’y trouver des survivants vont vite s’estomper pour laisser place à des découvertes bien plus angoissantes. Une histoire qui, par certains aspects, n’est pas sans rappeler celle du Titanic, mais qui se rapproche en réalité d’une actualité plus contemporaine.

L’actualité européenne comme inspiration 

Si vous vous posiez la question  : « 1899 » est une série fantastique et n’est pas adaptée d’une histoire vraie. En revanche, les scénaristes ont puisé dans l’actualité européenne. Dans une interview donnée à « Deadline », Jantje Friese expliquait en 2021 l’importance de « l’angle européen »  : « Il fallait vraiment que ce soit une collaboration européenne. Non seulement au niveau des acteurs, mais aussi de l’équipe. Nous avions le sentiment qu’avec les dernières années où l’Europe était sur le déclin, nous voulions donner un contrepoint au Brexit et à la montée du nationalisme dans différents pays pour revenir à cette idée d’Europe et d’Européens travaillant et créant ensemble. »Interrogés par « Le Parisien » lors de la sortie de la série sur la plateforme de streaming, les scénaristes ont aussi évoqué « la crise des migrants » et la nécessité de trouver « un espace de création européen où travailler en harmonie ».

La série accusée de plagiat par une autrice brésilienne 

Bien qu’elle se place sur la liste des séries Netflix les plus vues ces derniers jours, « 1899 » a vu apparaître une ombre au tableau. Sur Twitter, Mary Cagnin, autrice de bande-dessinée brésilienne, a affirmé que le show est un plagiat de son roman graphique « Black Silence »  : « Je suis en état de choc. Le jour où j’ai découvert que la série est identique à ma BD “Black Silence”. »  Dans un thread, la Brésilienne poursuit son explication,: « Tout est là  : la Pyramide Noire. Les morts à l’intérieur du vaisseau/navire. L’équipage multinational. Les éléments étranges et inexpliqués. Les symboles qui apparaissent dans les yeux des personnages. Les voix qui les appellent. Les détails subtils de l’intrigue comme les drames personnels des personnages, y compris les morts mystérieuses ». Mary Cagnin accuse Netflix d’avoir utilisé son œuvre lors de sa présentation à un salon du livre ayant eu lieu en Suède, en 2017. Baran Bo Odar, l’un des showrunneurs de « 1899 », a répondu à cette accusation sur Instagram. « Malheureusement, nous ne connaissons pas l’artiste, ni son travail et la bande-dessinée. Nous ne volerions jamais à d’autres artistes car nous nous sentons nous-mêmes artistes. Nous l’avons également contactée, alors j’espère qu’elle retirera ces accusations », peut-on lire.