3 questions à... Gaëtan Chouin (ES Vertou) !


Gaëtan Chouin, actuel responsable technique du foot réduit à l’Etoile Sportive de Vertou, a répondu à nos questions. Il revient sur son parcours de joueur et d’éducateur, avec les hauts et les bas qui y ont été liés !

Bonjour Gaëtan, pouvez-vous tout d’abord nous raconter vos débuts dans le foot ?

Gaëtan CHOUIN, j’ai 27 ans. J’ai débuté le foot à l’âge de 5 ans à l’AS Beautour, dans le petit club de la ville où j’ai joué jusqu’à 14-15 ans.

3 questions à... Gaëtan Chouin (ES Vertou) !

L’AC Basse Goulaine qui m’avait contacté depuis un an ou deux, avait réitéré son envie de me voir intégrer le groupe alors j’ai franchi le cap pour tenter ma chance au niveau Régional ! J’y ai évolué pendant 4-5 ans jusqu’en U18. Puis les U18 et seniors de la Haye-Fouassière m’on proposé de les rejoindre, je me suis dis : pourquoi pas ?Essayer ce challenge sympa d’être U18 mais pouvoir se frotter également aux seniors qui évoluait en DSR (niveau R2 actuel). J’y suis resté deux ans car Basse-Goulaine m’a ensuite proposé un travail ce qui ne se refusait pas ! Malheureusement une fois la signature faite au club ça n’a pas abouti… j’y suis resté 2 saisons puis j’ai signé à la ES Vertou pour, cette fois-ci, une vraie raison professionnelle et le plaisir de rejouer avec les amis.

À ce jour, j’y suis toujours !

En parallèle, pendant toutes ces années, vous passez les diplômes pour devenir éducateur sportif ?

Oui, j’ai toujours voulu faire ce métier… depuis l’âge de 9-10 ans ! C’est venu grâce à l’entraîneur de seniors A de Beautour qui évoluait en DRH (niveau R3 aujourd’hui) : Manu Secher, devenu un ami maintenant comme un second papa ! Après un match, je me souviens avoir dit à mon père : « Papa, je veux devenir entraîneur comme Manu ! ». J’étais enfant mais c’est resté dans un coin de ma tête et, à l’âge de 14 ans, j’ai pris ma première licence de dirigeant grâce à lui et mon papa.Je n’ai jamais lâché l’objectif ensuite malgré des haut et des bas.

Car ça n’a pas toujours été facile. A l’âge de 16 ans, j’ai intégré l’IRSS en classe Passerelle-Sport à Cholet. Là bas, j’ai rencontré ma tutrice, Julie Chateau qui m’a énormément soutenu et aidé.

D’ailleurs, nous sommes toujours en très bonne relation. C’est devenue une amie ! Ensuite, je suis passé en classe prépa à l’IRSS de Nantes. Malheureusement, je n’ai pas réussi à entrer en BP.

J’étais toujours à la porte… entre la première et la dixième place sur liste d’attente. Ceci était du à mon âge… 17 ans, j’étais trop jeune.

Mais vous rebondissez très vite et de nouvelles opportunités s’offrent à vous, jusqu’à Vertou ?

En effet, j’ai la chance aussitôt après d’avoir un service civique et, en parallèle, de pouvoir passer mon BAFA ainsi le diplôme « Jeune Animateur » (qui n’existe plus d’ailleurs) grâce à Jacky Corduan qui était le président à l’époque.

Suite au service civique, j’ai la chance de rencontrer Nordine Saidou, responsable à Jeunesse et Sport. Derrière, ça a été un tremplin ! J’ai intégré le CREPS en classe prépa puis, à 19 ans,  j’ai réussi enfin à entrer en BP Sport Collectif et à signer un contrat d’avenir de 3 ans au TCFC (Temple Cordemais FC ). Après mes 3 années, financièrement, Cordemais ne pouvait pas me garder et je voulais revenir vers chez moi malgré des propositions de club du Nord Loire…

« Ils ont tout fait pour mettre en œuvre ce projet »