accord en vue pour une prolongation de Dembélé au Barça, selon la presse catalane


Alors que son contrat avec le FC Barcelone a expiré le 30 juin dernier, Ousmane Dembélé serait finalement proche d’un accord pour une prolongation. Le quotidien catalan Sport annonce un rapprochement entre les deux clans et un possible accord « dans les prochaines heures » pour une prolongation jusqu’en 2024.Ousmane Dembélé devrait finalement rester. Alors que son contrat expirait le 30 juin dernier, le Français pourrait prolonger au FC Barcelone. Le quotidien catalan Sport affirme que les deux parties seraient proches d’un accord pour une rénovation de contrat jusqu’en 2024.

Les deux parties proche d’un accord

« Seules des différences minimes séparent désormais le club et le joueur », explique le média, qui estime que le deal pourrait être réglé d’ici quelques heures. Le club souhaiterait régler la situation au plus vite pour pouvoir mettre le joueur à la disposition de Xavi dès le premier jour de la première pré-saison de l’entraîneur depuis son arrivée sur le banc. L’entraîneur catalan serait même à l’origine de la dernière réunion lundi entre le club et l’agent de Dembélé.Une réunion que le média assure être « clé » dans la possible prolongation d’Ousmane Dembélé au Barça, même s’il assure qu’aucun accord n’a été signé à l’issue de celle-ci. L’opération ne serait plus qu’à une étape de sa finalisation, « dans l’attente du feu vert de Mateu Alemany » explique Sport. Depuis janvier, le directeur exécutif du club aurait une mauvaise image du Français et ne souhaiterait pas le voir poursuivre son aventure au Barça.

« S’il accepte les conditions que nous avons présentées, il continuera »

Lors d’une journée d’hommage à Johan Cruyff ce samedi, le président du FC Barcelone Joan Laporta en a profité pour glisser quelques mots sur la fameuse prolongation du Français : « Il a joué à un très haut niveau dans la seconde moitié de la saison et l’entraîneur est très satisfait de lui. C’est une question économique, il nous a répondu sans dire oui ou non. Nous avons une bonne relation avec le joueur et il y a une communication avec les agents. » »S’il accepte les conditions que nous avons présentées, il continuera, sinon, il ne le fera pas, poursuit le dirigeant. Nous ne fixons pas de délais pour quoi que ce soit, ni pour les signatures, ni pour les leviers ou quoi que ce soit d’autre. Maintenant que nous avons activé le premier levier, nous nous sommes libérés de beaucoup de pression. Nous travaillons dur, tant pour les joueurs que pour les leviers ».


S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments