Affaire conclue : "Inadmissible", "Je suis choquée par cette vendeuse", "Malhonnêteté" : les twittos crient à l'arna...


Capture écran France 2 direct/Affaire conclue

Arnaque ou coup de maître ? Ce mardi 3 janvier 2023, une vendeuse a volontairement caché le (gros) défaut de son objet aux acheteurs de l’émission Affaire conclue sur France 2. Sans cette information capitale, les enchères se sont envolées. Mais les twittos ont été nombreux à crier à la malhonnêteté.

« Il est particulièrement joli En effet, son observation minutieuse de l’objet lui a aussi permis de remarquer un problème de taille : « Je vais vous faire de la peine, car sans doute vous ne l’aviez pas vu, mais le culot du vase a été vraisemblablement accidenté, sûrement même au moment où il a été moulé », a-t-elle révélé à la vendeuse, désignant du doigt la grosse fêlure encerclant le culot en question. Et selon la spécialiste, ce défaut est malheureusement irréparable.

Affaire conclue :

« Cacher aux acheteurs que son vase est cassé, c’est inadmissible »

Malheureusement, dans l’état présent du vase, son estimation a été nettement inférieure, s’élevant seulement à 200 euros. Selon elle, la fêlure n’enlève pas le côté « objet d’art magnifique », mais lui fait perdre beaucoup de valeur : « d’abord parce qu’on ne peut pas mettre de fleurs à l’intérieur, et car les marchands sont extrêmement attentifs à la casse. »La suite de l’émission a balayé ce dernier argument. Car, « extrêmement attentifs », les acheteurs du jour ne l’ont en l’occurrence pas vraiment été. En découvrant le vase, Adeline Jaquet, François Cases-Bardina, Caroline Pons, Johan Hennart, François-Xavier Renou, ont été immédiatement charmés. « Il est magnifique », « superbe collaboration entre ces deux maisons », « sublime », a-t-on notamment pu entendre alors que le vase passait de mains en mains. Très vite, les vendeurs ont listé les atouts de l’objet et les enchères se sont envolées.Alors que certains d’entre eux ont eu le vase plusieurs fois entre les mains, personne n’a remarqué la fameuse fêlure. Et la vendeuse n’a pas jugé utile de leur donner l’information, préférant leur expliquer que le fruit de la vente irait dans son projet d’ouverture de restaurant, dans lequel elle a dit vouloir convier tous les acheteurs. Si les 1450 euros offerts par Johan Hennart devraient lui donner à cet égard un bon coup de pouce, les internautes ne s’en sont pas réjouis. Pour la grande majorité d’entre eux, la vendeuse a fait preuve de malhonnêteté en cachant cet élément qui aurait pu avoir une grosse incidence sur la vente.D’autres s’en sont plutôt pris aux acheteurs du jour, censés être suffisamment professionnels et expérimentés pour remarquer ce genre de défauts. Alors, vraie arnaque de la vendeuse ou façon de mettre toutes les chances de son côté ? Chacun jugera ! Vidéo. Sophie Davant se confie sur sa vie amoureuse