Apple vs Epic : le procès est fini, mais la décision attendra


Après trois semaines, le procès entre Apple et Epic Games est terminé. Il y a eu plusieurs interventions, dont celle de Tim Cook qui a été remarquée au vu des questions de la juge Yvonne Gonzalez Rogers. Mais qui a gagné à l’arrivée ? Il va falloir patienter pour le savoir.

En attente du jugement pour l’affaire Apple vs Epic Games

La juge a bouclé le procès en faisant comprendre qu’elle pourrait se tourner vers une sorte de compromis. Ainsi, Apple pourrait être dans l’obligation d’autoriser Fortnite et les autres applications de l’App Store à renvoyer les utilisateurs vers leurs sites afin qu’ils puissent faire un achat, plutôt que passer par l’App Store. Ce moyen permettrait à Epic Games, Spotify et autres d’éviter la commission de 30% d’Apple. À ce jour, Apple interdit aux applications de rediriger les utilisateurs vers leurs sites, justement pour éviter cette pratique.

Une telle décision serait une semi-victoire pour Epic Games. En effet, le groupe pourrait ainsi dire à ses joueurs de Fortnite que l’achat de V-bucks (monnaie virtuelle du jeu) est possible sans passer par l’App Store. Mais Epic veut aller plus loin et réclame notamment qu’Apple autorise la création d’alternatives à l’App Store. Il peut s’agir de boutiques tierces ou bien d’installer des applications depuis un site Internet. Ce choix chamboulerait le fonctionnement d’iOS et le côté fermé de l’écosystème d’Apple.

Ironiquement, la juge pourrait imposer une telle option à Apple à cause de Tim Cook. Le patron d’Apple « a concédé qu’il s’agissait d’une méthode de compensation pour la propriété intellectuelle », a noté la juge.

Pour leur part, les avocats d’Epic ont souligné que macOS permettait déjà l’installation d’applications sans passer par le Mac App Store. Apple a répondu que la requête du créateur de Fortnite réduirait la sécurité d’iOS, puisque les applications ne seraient pas (forcément) vérifiées.

À l’arrivée, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a fait comprendre que la décision prendra du temps. Il faudra donc attendre quelques semaines, voire quelques mois. Et il ne faut pas se le cacher : quelle que soit la décision, Apple ou Epic fera appel.