Après le meurtre d’un jeune de 16 ans à Rouen, à quand des renforts de police ?


Quarante-huit heures après la rixe qui a coûté la vie à un jeune de 16 ans à Sotteville-lès-Rouen, la question du manque d’effectifs de police nationale devient brûlante. Dans un communiqué de la préfecture envoyé lundi 14 juin, tard dans la soirée, on apprend la mise en place d’un audit confié au préfet de la Seine-Maritime pour « conduire une analyse précise, en lien avec la Direction générale de la police nationale, sur l’évolution des affectations au profit de la circonscription de sécurité publique de Rouen-Elbeuf ».