Sa Béatitude le patriarche Jean X et le métropolite Antoine de Volokolamsk en visite à la représentation de l...


Service de communication du DREE, 22.01.2023. Le 21 janvier, Sa Béatitude le patriarche d’Antioche la Grande et de tout l’Orient Jean X et le métropolite Antoine de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, se sont rendus à la Représentation de l’Église orthodoxe russe à Damas. A l’église de la représentation, un office d’intercession a été célébré à Ignace le Théophore, saint patron de la paroisse. Plusieurs hiérarques du Patriarcat d’Antioche et les membres de la délégation de l’Église orthodoxe russe accompagnant Mgr Antoine assistaient à cet office, ainsi que l’ambassadeur de Russie en Syrie, A. Efimov, et le directeur exécutif de la Fondation de soutien à la culture et au patrimoine chrétiens, E. Skopenko.

L’archimandrite Philippe (Vassiltsev), chef de la Représentation, a exprimé sa certitude que cette première visite du métropolite Antoine à l’Église d’Antioche en tant que nouveau président du DREE, consoliderait l’amitié entre les deux Églises locales sœurs. Il a demandé au patriarche Jean de toujours prier pour Sa Sainteté le patriarche Cyrille, pour le métropolite Antoine, pour la communauté paroissiale et pour l’ensemble de l’Église orthodoxe russe.

de son soutien indéfectible à l’Église orthodoxe russe, de son témoignage ferme en faveur de la vérité et de son attachement aux canons dont l’Église orthodoxe vit depuis des millénaires.

« Je tiens à dire que vous êtes toujours dans notre  cœur et dans le cœur des peuples de Syrie et du Liban » a conclu le primat de l’Église orthodoxe d’Antioche.

le personnel, les parents et les jeunes patients du centre.

Les parents des enfants soignés au centre ont constaté que grâce à cet établissement, la santé de leurs enfants s’était nettement améliorée. Les mères ont aussi exprimé le souhait que des centres de ce type ouvrent non seulement à Damas, mais aussi dans d’autres régions de Syrie.

ainsi qu’à ceux qui soutiennent son fonctionnement Le centre a, notamment, ouvert un cabinet d’art-thérapie, qui aide les enfants gravement blessés à retrouver un équilibre moral.

notamment les enfants soignés au Centre. « Il importe de souligner que ce Centre a été fondé avec l’aide du peuple russe qui a accompli cette grande œuvre par désir d’aider le peuple syrien. Cela a été fait pour que vous, chers enfants, puissiez vous réjouir de ce que votre santé s’améliore. En votre nom et en mon nom propre, au nom de notre Église, j’exprime toute ma reconnaissance à Mgr Antoine  ! Merci, la Russie  ! Que le Seigneur vous préserve et vous donne la force. Nous sommes heureux que vous soyez avec nous aujourd’hui. Nous ne pouvons oublier tous ceux qui travaillent dans ce centre, qui assurent son fonctionnement  : le directeur et les membres de l’équipe  : que le Seigneur vous aide  !  »

L’État russe et l’Église orthodoxe russe, notre peuple, ont rendu possible l’ouverture de ce centre et son fonctionnement. Une des raisons pour lesquelles nous l’avons fait est que nous croyons sincèrement et savons  : les peuples de Russie et de Syrie sont amis et frères. Et entre frères et amis, il doit toujours en être ainsi  : si un frère se réjouit, son frère se réjouit avec lui ; si un frère est dans l’épreuve, son frère, son ami doit l’aider. Ce centre est l’un des nombreux signes de notre amitié, de nos relations fraternelles. Il nous a été très agréable d’apprendre aujourd’hui que plus de trois cents enfants ont déjà été soignés dans ces murs. »

mais nous prions pour que vous soyez guéris le plus vite possible, chers enfants » a dit le métropolite Antoine s’adressant aux enfants soignés au centre.

La rencontre avec les parents des jeunes patients du Centre de rééducation a démontré à quel point il était nécessaire, a déclaré E. Skopenko, directeur de la Fondation de soutien à la culture et au patrimoine chrétiens. La Fondation prévoit de poursuivre le financement du fonctionnement du Centre. Il a remercié le personnel de son travail et souhaité aux enfants et à leurs parents un bon rétablissement.

Ensuite, après avoir écouté un concert préparé par les enfants, le docteur H. Nasrallah et le président du DREE ont signé en présence du patriarche Jean X et du gouverneur M. Krichati un accord supplémentaire au contrat entre le Centre et l’Église orthodoxe russe sur l’utilisation à titre gracieux des équipements médicaux.

Le patriarche Jean X, le gouverneur de Damas et le métropolite Antoine ont répondu aux questions des représentants des médias syrien.

***

Sous le patronage du DREE, l’aide aux enfants rendus infirmes par les opérations militaires dans le conflit en Syrie, avait débuté dès 2018, avec la bénédiction des primats de l’Église orthodoxe russe et de l’Église orthodoxe d’Antioche. Dans le cadre de ce programme, des prothèses ont été posées à de nombreux enfants ayant perdu un membre à cause de bombes ou de mines. Ils ont ensuite suivi un programme de rééducation. En 2019, dix enfants syriens ont été transportés à Moscou, où leur rééducation s’est poursuivie avec succès. Le Centre pédiatrique d’orthopédie et de rééducation fonctionnelle a été fondé à Damas auprès de la Représentation de l’Église orthodoxe russe. L’inauguration du centre avait eu lieu le 6 mars 2022 pendant la visite du métropolite Hilarion de Volokolamsk à Damas.