La Belgique n’aura pas le seum en Avignon  : voici les autres humoristes belges présents au festival


Une autre humoriste habituée des lieux et que l’on ne présente plus, c’est Manon Lepomme. La Liégeoise « hystérique » y représentera son spectacle à succès, « Je vais beaucoup mieux merci !  » les 8 et 15 juillet, à 18 h 20, au théâtre Le Paris. Le Brabançon Kostia, gagnant de 8 prix en festivals dont Rochefort, n’en sera pas non plus à son premier Avignon.

ll sera de retour cette année avec son « Entre-deux », tous les jours à la comédie d’Avignon, à 14 h 15 du 1er au 21 juillet. Tout comme son ami bruxellois Greg Gennart, qui n’en est pas non plus à son coup d’essai (ayant aussi fait son Avignon… à Paris) et avec qui il avait déjà réalisé un hymne des Diables pour le précédent Euro de football. L’humoriste et coach de vie Greg Gennart sera chaque jour à 17 heures au théâtre de L’autre Carnot (le même que Freddy Tougaux) avec son énergique « Burn out presque parfait ».

Manon Lepomme n’a que 33 ans? Elle ressemble pourtant de plus en plus à sa mère, qui est bien plus âgée ! ©ÉdANotons encore le mime Quentin Vana (Pixel Avignon à 15 h 25 avec « Tout va bien ») mais aussi les humoristes Edgar Kosma et Zora qui seront à nouveau de la partie cet été dans la cité des Papes. Fort de son succès en 2023, le premier est de retour avec son « Seul en scène comme dans la vie » au Paradise République à 17 h 50. Quant à Zora, elle revient sur scène « sous conseil de son psy » avec son stand up décalé et hésitant intitulé « Camembert ».

L’humoriste au personnage et à la voix inimitables jouera à la Tache d’encre à 21 heures.Bruxelles – Siege IPM: Kostia – Humoriste. A Bruxelles le 22 fevrier 2023 ©JC GuillaumeClap 1ère pour Freddy Tougaux au Festival d’Avignon : « Les Français préfèrent nous prendre pour des imbéciles que pour des génies »Des premières fois aussiQuant au théâtre Carnot, on y retrouvera Etienne Serck (dont on vous avait parlé lors des Turbulences kinoises) qui fait ici son deuxième Avignon.

L’humoriste et incroyable percussionniste belge y jouera son spectacle « La musique, ma mère !  » du 29 juin au 21 juillet. Nicolas Lacroix, célèbre tiktokeur – Nico en vrai – belge devenu humoriste (Cactus sur Vivacité notamment), fait quant à lui son tout premier Avignon. Il sera du 3 au 21 juillet au Théâtre Le Paris à 18 h 10 avec son spectacle Trop gentil.

Nicolas Lacroix, Trop gentil. ©EDACitons encore trois spectacles qui risquent de faire du bruit. À commencer par la troupe des Voyageurs Sans Bagage.

Après le succès retentissant de « L’Argent fait le Bonheur » au Festival Off d’Avignon 2023 (sold out), la compagnie bruxelloise est de retour avec leur toute nouvelle création entre univers pop-politique et de cap et d’épées, « La Reine des Mousquetaires » du 3 au 21 juillet 2024 à 20 h 20 au théâtre Paradise République (relâche le 07&14). Avec les élections françaises et la montée du RN, surtout dans la région d’Avignon, la troupe antiracisme débarque avec des messages de vivre ensemble, de diversité, de question de genre et de décolonisation avec du « Dumas à la sauce belge ».Pour la seconde fois, Jean-François Breuer sera aussi sur la scène du Théâtre Buffon du 29 juin au 21 juillet à 17 h 50 avec « Les garçons et Guillaume, à tables ! « , le spectacle drôle sur le coming out à l’envers de Guillaume Galienne et qui cartonne depuis plus d’un an partout en francophonie.

Enfin, dans le même théâtre mais cette fois à 13 h 15, Julie Duroisin ravira les spectateurs avec la reprise, après 16 ans, de son seule en scène « Emma », un petit bijou autour de la Bovary de Flaubert écrit par Dominique Bréda.Les Voyageurs Sans Bagage (L’argent fait le bonheur de retour en Avignon avec « La Reine des Mousquetaires ». ©D.

R.