Avec Berrettini, Djokovic a remis l'Europe sur les rails


Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 24 septembre 2022 à 23h30

Vainqueur en simple de Frances Tiafoe puis de la paire composée d’Alex de Minaur et Jack Sock aux côtés de Matteo Berrettini, Novak Djokovic a fait coup double ce samedi afin de donner la main à l’équipe d’Europe avant la dernière journée de la Laver Cup.Novak Djokovic a répondu présent ! Alors qu’il n’avait plus foulé un court en compétition depuis sa victoire à Wimbledon le 10 juillet dernier face à Nick Kyrgios, le Serbe a fait coup double ce samedi en clôture de la deuxième journée de la Laver Cup. Pour lancer les hostilités, le numéro 7 mondial a affronté en simple Frances Tiafoe et s’est montré impitoyable. En effet, si l’Américain a pu remporter sur un jeu blanc son premier passage au service, il a ensuite subi les coups de Novak Djokovic. Remportant pas moins de cinq jeux consécutifs, le Serbe a conclu un premier set à sens unique sur un dernier jeu blanc et n’a pas concédé le moindre point sur sa mise en jeu. Un ascendant que l’ancien numéro 1 mondial a confirmé en prenant le service de Frances Tiafoe dès l’entame de la deuxième manche. Le 19eme mondial a alors eu une opportunité de recoller dans la foulée mais ne s’en est pas saisi et elle ne s’est pas présentée à nouveau. Novak Djokovic, de son côté, a calé sur deux balles de double break dans le cinquième jeu mais c’est sur l’engagement de Frances Tiafoe qu’il a conclu à sa première balle de match (6-1, 6-3 en 1h14′).

Djokovic et Berrettini complices en double

Dans la foulée, le Serbe a enchaîné en formant une paire de double inédite avec Matteo Berrettini, un peu plus d’un an après leur duel en finale de Wimbledon, à quelques encablures de l’O2 Arena. Face à Alex de Minaur et Jack Sock, le duo serbo-italien a démarré tambour battant avec le break d’entrée. Toutefois, après avoir sauvé une balle de set sur leur service, l’Australien et l’Américain ont effacé leur retard mais sans toutefois parvenir à emmener leurs adversaires au jeu décisif. En effet, Novak Djokovic et Matteo Berrettini ont trouvé la faille sur le service du duo aligné par l’équipe du reste du monde pour empocher le premier set. Parvenant à s’entendre sur le court, le Serbe et l’Italien ont très vite confirmé l’ascendant pris dans cette rencontre, breakant afin de mener une nouvelle fois quatre jeux à un. Cette fois, il n’a pas été question de débreak puisque Jack Sock et Alex de Minaur n’ont pas été en mesure d’obtenir une petite chance de recoller. C’est même sur leur engagement qu’ils ont concédé la défaite (7-5, 6-2 en 1h23′). A l’issue de ce huitième match, l’équipe d’Europe compte quatre points d’avance mais à trois points la victoire ce dimanche, rien n’est joué.