Cauchemar toulousain au Mexique  : la nuit à l’hôtel de luxe des Caraïbes finit dans la rue


Victime d’une défaillance de sa carte bancaire, un Toulousain en vacances dans le Yucatan a vécu une grosse galère. Sans argent et sans hébergement. 10 heures d’angoisse dans la nuit mexicaine.

Mais en fait de paradis, c’est un enfer qui l’attendait sur les rives mexicaines du Yucatan. Le cauchemar a commencé aux portes de l’hôtel de rêve et de luxe que Benjamin s’était offert après une escapade aux Etats-Unis. « Quand je me suis présenté à la réception avec ma carte bancaire, je me suis rendu compte qu’elle était bloquée et l’hôtel a refusé de me donner la chambre à 160 euros que j’avais réservée, vu que je n’avais aucun autre moyen de paiement », explique le globe-trotter. Pris d’un léger sentiment de panique. « Je ne comprenais pas, raconte-t-il, ma carte, une Visa Black, qui offre toutes les garanties, notamment pour les voyages à l’étranger avec assurance rapatriement, a été désactivée par un système anti-fraude alors que j’avais pourtant pris soin, en prime, de prévenir ma banque, la Société générale, de mon séjour au Mexique ».

Cauchemar toulousain au Mexique  : la nuit à l’hôtel de luxe des Caraïbes finit dans la rue

« Heureusement j’ai rencontré des Français qui ont bien voulu me prêter du liquide »…

mais depuis début décembre son agence le mène en bateau. « Il y a le préjudice, mais surtout une question de principe », s’agace Benjamin, qui n’a toujours pas de nouvelles, malgré les relances. Encore frustré de la pina-colada qu’il n’a pu savourer sur le sable fin des Caraïbes. Et qui n’a pas de prix.