Charles Leclerc : “Ça fait chi*** !”


Après le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton, le Monégasque a été en tête pendant tout le GP de Grande-Bretagne, mais a finalement dû laisser le Britannique passer devant.

Lorsqu’il a été interrogé par Laurent Dupin de Canal + sur son sentiment après être passé si proche d’une victoire, le pilote Ferrari a répondu : “Ah ouais ça fait chi*** ! Put*** j’ai tout donné, j’étais à 200% surtout sur les hard. Je sentais qu’on avait moins de performance sur les hard mais j’ai quand-même tout donné jusqu’à la fin mais malheureusement ce n’était pas suffisant.”

Charles Leclerc : “Ça fait chi*** !”

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il a vu au moment de l’incident entre les deux hommes qui se battent pour le titre, Leclerc a déclaré : “C’est compliqué à juger, la voiture va très vite. Très honnêtement, je ne sais pas. Je pense que c’est un incident de course et quand on voit la fin du crash de Max, je suis bien content qu’il soit sorti intact. C’est le plus important aujourd’hui.”

“Après, c’est sûr que c’était une surprise de me retrouver premier, je ne pensais pas tenir la position aussi longtemps mais après le relais en médium, j’ai commencé à croire à la victoire…”

Après le redémarrage, le Monégasque est resté devant Hamilton dans sa Ferrari. Il a même pris de l’avance et a également eu une marge supplémentaire car Hamilton a dû purgé une pénalité de 10 secondes dans la voie des stands, mais a remarqué à un moment donné que son moteur était défaillant par moments. “La 1ère partie a été très stressante. Je pensais avoir tout bien fait, et le moteur s’est coupé. Ce problème a été résolu à un moment donné, mais nous l’avons quand même perdu à la fin”, a-t-il ajouté sur Ziggo Sports.

À trois tours de la fin, Hamilton a dépassé Leclerc dans le même virage où Verstappen a chuté plus tôt dans l’après-midi. Pendant sa défense, le pilote Ferrari est brièvement sorti de la trajectoire. “J’ai pensé laisser un peu plus d’espace, juste pour être sûr, mais j’ai fait une erreur à la sortie. C’était une question de temps, Lewis était juste trop rapide. Cette 2ème place est de toute façon bonne pour l’équipe, mais bon sang que j’étais proche de la victoire”, a déclaré Leclerc, qui a conclu avec détermination. “Ça va venir.”

co/7plkVVV12v

Articles similaires