De la DDR5 refroidie activement (et en RGB) chez Geil !


Matthieu S.

9613 bims

L’année dernière Corsair nous expliquait pourquoi la DDR5 allait chauffer plus et avoir besoin d’un refroidissement plus adapté, on dirait bien que Geil a pris très à cœur cette affirmation du fabricant et a proposé une solution inédite à ce « problème » : des modules DRAM intégrant deux petits ventilateurs ARGB ! Ventiler la mémoire directement au ventilateur n’est pas un nouveau concept, des fabricants comme Corsair, OCZ (RIP) et HyperX avaient chacun tour à tour proposé diverses solutions depuis le début des années 2000, et s’il est toujours possible de les trouver parfois dans le commerce, il est vrai que ce genre de solution – qui s’est en fin de compte toujours révélée être assez peu pertinente – est depuis longtemps tombé dans l’oubli. La donne changera-t-elle avec la DDR5, malgré sa tension en baisse, mais avec des débits beaucoup plus élevés et surtout son hardware supplémentaire pour réguler et gérer elle-même son alimentation au lieu de la carte mère ? Peut-être.

 

 

 

En tout cas, Geil a visiblement pensé qu’il était pertinent (pour une raison, ou une autre) d’intégrer de la ventilation à même le radiateur plutôt épais de ses nouveaux modules Evo V DDR5 RGB Hardcore Gaming, ce qui n’avait a priori encore jamais été fait auparavant. Et parce que nous sommes en 2022, ces petits moulins de taille inconnue sont bien évidemment RGB et adressable ! Le constructeur nous explique qu’ils permettront une dissipation thermique supérieure de 45 % par rapport à un radiateur traditionnel, on ne demande qu’à voir et surtout de pouvoir juger de l’utilité de la chose dans un boitier raisonnablement ventilé. Pour le reste, nous aurons affaire à des modules de 16 et 32 Go, pour des kits Gris Titane ou Blanc Glacier de 32 et 64 Go. Geil proposera 7 déclinaisons avec des fréquences allant de 4800 MHz à 6600 MHz, un CAS entre CL34 et 40, et une tension de fonctionnement comprise entre 1,10V et 1,35V, ce qui est assez en accord avec ce que fait la concurrence.

Tous seront évidemment compatibles XMP 3.0 et garanti à vie. 

 

Le fabricant n’a pas donné d’information sur la disponibilité ni d’ailleurs sur les prix, mais il y a fort à parier que ça coutera un peu plus cher que la moyenne compte tenu des caractéristiques de l’offre et du refroidissement « avancé » – que l’on a hâte de voir à l’oeuvre, pour la science !

 

.