EN DIRECT : Équipe de France : les Bleus sont au complet à l'entraînement, Coman de retour


16 :13

Le groupe est au complet à l’entraînement, Coman de retour

h2>Les Bleus réveillés par une alarme incendie à l’hôtel

Un réveil un peu surprenant cette nuit pour les joueurs de l’équipe de France qui ont été brutalement réveillé par l’alarme à incendie vers 3h du matin.Ce qui a rappelé à certains champions du monde de 2018 l’histoire de l’extincteur en Russie avec Adil Rami. Cette fois-ci, pas de mauvaise blague mais juste une alarme intempestive. Jano Resseguié à Doha13 :55

EN DIRECT : Équipe de France : les Bleus sont au complet à l'entraînement, Coman de retour

Le sélectionneur du Danemark va demander des conseils à Kjaer pour bloquer Giroud

Interrogé ce vendredi en conférence de presse sur Olivier Giroud, le sélectionneur du Danemark Kasper Hjulmand a loué les qualités de l’attaquant français et indiqué qu’il allait demander quelques tuyaux à Simon Kjaer, lui aussi joueur de l’AC Milan. »J’espère que c’est un avantage, on verra, a-t-il glissé. Un joueur comme Olivier Giroud, est très, très bon dans ce qu’il sait faire. Ça fait plaisir de voir de plus en plus de buteurs à un âge avancé utiliser leur expérience dans la manière de bouger dans la surface, d’être dangereux. Ils ont plus de calme dans leur finition, la possession. Je pense que Giroud montre aussi qu’il est probablement même meilleur qu’avant. Il est très dangereux. Bien sûr Simon le connaît très bien ; il peut nous en dire beaucoup sur Giroud et d’autres choses. J’espère que ce sera un avantage. » LM10 :04

Deschamps confirme que Varane est « apte », sans trancher sur sa titularisation

« Il aurait pu jouer le premier match. Il était apte. Ce n’est pas la séance d’hier qui va changer beaucoup. Il n’est pas moins apte ou plus pour le deuxième. Après, ce sont des choix qui peuvent être liés à l’expérience. Lui en a, c’est certain. Il faut qu’il soit prêt dans sa tête et son corps. Je sais qu’il l’est. Je prendrai la décision par rapport à ça, surtout ».10 :02

Deschamps ne veut pas s’étendre sur Argentine-Mexique

« Je ne veux pas parler des autres, je regarde les matchs, parfois on est en séance. Dans ce groupe, le deuxième match va être très impotant. Il peut être décisif. Aujourd’hui, on ne va pas faire les beaux, les coqs. On a cette possibilité de se qualifier. Pour le Mexique et l’Argentine, ce ne sera pas le cas. A chacun ses groupes ».10 :01

Deschamps sur les coups de pied arrêtés: « Il peut y avoir quelques modifications »

Mais le but de Kylian, celui qui était en défense, 2m02. C’est une question de timing, d’agressivité. On a pris le temps de pouvoir les passer en revue aussi, même s’il peut y avoir quelques modifications pour rechercher la performance. Surtout par rapport à des systèmes défensifs différents, avec de la zone, de l’individuel, du mixte. Ce sont des phases très importantes au haut niveau. Cela peut être des occasions de but pour toutes les équipes ».9 :58

Deschamps sur l’importance de la vie de groupe : « Ça peut faire perdre un match »

« On a des conditions très bonnes. La vie sociale est importante, ça ne va pas faire gagner un match, mais ça peut faire perdre. (.) Le seul bénéfice de ne pas avoir eu de préparation, c’est qu’ils ne sortent pas de trois semaines où le temps est un peu long. On est dans le vif du sujet ».9 :56

Deschamps sur la possibilité d’aligner Dembélé face au Danemark

« Il y a des joueurs offensifs capables de bien défendre aussi. Il a énormément progressé sur cet aspect. Il a des demandes plus importantes dans son club, aussi. C’est du placement pour avoir des efforts moins importants. Sur ce match contre l’Australie, il en a eu un peu défaillantes, je lui ai dit de corriger, il l’a bien fait. Ousmane a un gros volume de jeu. Cela remonte un peu, mais il jouait à Dortmund où il jouait au milieu de terrain. Les efforts, je préfère qu’il les fasse dans le sens du but adverse. Mais selon les situations, il devra faire comme il l’a fait ».9 :55

Deschamps sur le Danemark, une équipe « sous-cotée »

et ce sera encore différent demain9 :53

Deschamps sur Dembélé : « Il est plus construit, plus mature »

« Il faisait partie d’un groupe qui a connu le succès. Il a plus été acteur en un match que toute la compétition il y a quatre ans. Il y a eu des événements dans sa vie sportive, avec des blessures, mais c’est un joueur plus construit, plus mature. C’est encore quelqu’un de très joyeux. Il est mieux. Le fait qu’il ait joué le premier match titulaire d’entrée. Il a cette capacité à créer d’énormes problèmes à l’adversaire, avec sa percussion, en faisant en sorte de réduire au maximum le déchet. Sur ce type de joueur, il faut lui en laisser et être le plus efficace possible, même s’il n’a pas marqué ».9 :51

Deschamps sur des changements, notamment à droite, après l’Australie : « Des choses qu’on peut améliorer »

« Je peux tout faire. Mis à part ça, sur l’analyse approfondie par rapport au match réalisé contre l’Australie, il y a trois situations dont une perte de balle, deux où on doit mieux faire. En plus du but, ça fait quatre situations où on doit mieux gérer. C’est peut-être que l’Australie, mais c’est quatre situations. C’est pas énorme non plus, mais ça demande des ajustements. De par le positionnement de certains joueurs. Sur une action, ça peut être le placement d’un seul joueur. Il y a des choses évidemment qu’on peut améliorer à chaque fois, même si on a mis beaucoup de qualités offensives. L’idéal pour toutes les équipes, c’est d’être dangereux et de ne pas concéder. On fait en sorte de se rapprocher du match parfait, ça passe par différents choix, des complémentarités. C’est logique qu’on ait des choses à améliorer. Après, changer. Je vous laisse l’initiative des débats ».9 :48

Lloris sur la comparaison avec la phase de poules de 2018

Il ne reste que dix joueurs de cette expérience fantastique. On a pu se servir de cette expérience, pour ceux qui y étaient. Face à l’Australie, on avait eu beaucoup de difficultés. Malgré ça, on avait gagné et pris les trois points à l’arrache. Cela nous avait lancé dans la compétition. On n’avait pas envie de revivre le même scénario, les mêmes sensations. D’un match à un autre, tout peut évoluer très vite. C’est à nous de prêter attention à ces détails et de continuer à être concentrés et tout mettre en oeuvre pour réaliser une belle performance demain. Ce sera un combat. Ce sera un match intéressant à suivre, à jouer ».9 :47

Lloris sur le nouveau rôle de Griezmann : « c’est là où il s’exprime le mieux »

« Je vois Antoine heureux, avec le sourire, disponible sur le terrain, qui fait les efforts offensivement et défensivement. En étant dans le coeur du jeu, ça lui permet de connecter les uns et les autres, c’est là où il s’exprime le mieux. On a eu un aperçu face à l’Australie. C’est un joueur d’équipe, qui met en valeur ses coéquipiers. On doit donner de la continuité à la dernière bonne performance. »9 :45

Lloris: « On a été mis dans les meilleures conditions »

« Il est vrai, si on veut aller loin dans une compétition, qu’il faut qu’on ait un groupe qui vive bien avec un bon état d’esprit. Malgré les aléas, les circonstances, on a toujours répondu de la meilleures des façons. Maintenant, on pourra uniquement juger la valeur de ce groupe quand on sera confrontés à des difficultés. Il est important de rappeler qu’on a été mis dans les meilleures conditions, que ce soit au camp de base, au terrain d’entraînement qui est très bon. On a juste à se concentrer sur la qualité de sommeil, sur ce qu’on doit manger, comment s’entraîner. Je vois beaucoup de jeunes joueurs qui prennent l’initiative d’aller en salle le matin, de ne pas perdre la journée. C’est une bonne chose, tout le monde est concerné ».9 :42

Lloris sur ses retrouvailles avec Hojbjerg, son coéquipier à Tottenham

« On sera toujours ami après le match, c’est juste une bataille sur 90-100 minutes avec de l’enjeu pour nos pays, ce sera sympa de le retrouver. On a une très bonne relation. Je ne peux que dire des bonnes choses sur son état d’esprit, sur le joueur et l’homme qu’il est. Il aura un a un rôle important demain. Je serai ravi de voir Pierre et Christian (Eriksen) un ancien coéquipier, le temps d’un match on sera opposé et on dédiera nos énergies pour nos équipes respectives. »9 :41

Lloris salue la performance de son coéquipier en club Richarlison lors de Brésil-Serbie

« Neymar est quand même une icône du football mondial. Je ne vais pas en parler plus longtemps, je ne connais pas la gravité de sa blessure. Pour Richarlison, je suis très content pour lui, c’est le joueur le moins attendu du onze, c’est un joueur de grande qualité, un battant qui ne lâche rien, un renard des surfaces. Il a également ce génie, comme il a pu le démontrer sur ce deuxième but. C’est une bonne chose pour lui. Le Brésil, on connaît son statut de favori. Ce n’est jamais évident de démarrer le premier match, face à une équipe bien organisée ».9 :39

Lloris sur l’importance de ne pas penser à la suite de la compétition

« Il est important de rester focalisé sur le match. Si on regarde trop loin dans la compétition, on risque de commettre des accidents. C’est important de garder l’énergie et le focus sur le match de demain. On va avancer progressivement dans cette compétition, avec sérénité et l’envie de bien faire. C’était notre même état d’esprit en 2018. Il y a toujours une part d’inconnu devant nous. Il faut être prêt à défier les meilleurs et à monter en puissance. On est encore loin de tout ça, il y a une grosse montagne qui nous attend demain ».9 :37

Lloris rassure sur Varane : « On le sent prêt à se battre »

« Au sein du groupe il amène sa sérénité, son calme, son expérience. C’est une force tranquille. Il amène sa voixdans le vestiaire, c’est un leader, ça fait des années qu’il est présent, il a un rôle très important au sein des Bleus. Quand il y a des matchs importants comme demain, on a besoin de toutes nos forces. On le sent bien malgré la blessure qu’il a connue et la frayeyr de ratre un mondial. Il est là, serein et prêt à aider l’équipe. C’est une bonne chose de l’avoir avec cet état d’esprit. On le sent prêt à se battre avec cette équipe. »9 :36

Lloris souligne la « maturité » et « l’expérience » de Rabiot

« On a beaucoup souligné l’absence de Kanté, de Pogba, qui sont des éléments moteur au sein de l’équipe de France. On a oublié qu’il y avait des joueurs qui pouvaient être amenés à prendre plus de responsabilités. Ils ont la maturité, l’expérience pour prendre les devants. Adrien a ce profil. Ce qu’il fait depuis quelques mois avec la Juventus et cette opportunité qui se présente dans cette Coupe du monde, ça arrive au bon moment. Il est prêt, il l’a démontré face à l’Australie. Il a marqué ce but et il a fait cette passe décisive. Cela montre son implication et son impact. On connaît également son talent et cette faculté à beaucoup travailler. Il fait beaucoup de courses, il est élégant, toujours disponible. Il peut aider notre équipe à aller loin ».9 :33

Lloris sur le Danemark : « Une équipe très compétitive, on est prévenus »

« Cela reste une autre compétition (par rapport aux défaites des Bleus contre les Danois en Ligue des nations, ndlr). Mais ça situe un peu le niveau du Danemark, une équipe très compétitive, capable de challenger les meilleurs. On est prévenus. On n’a pas besoin de motivation supplémentaire. On a bien conscience de l’importance du match de demain, décisif pour la qualification. Quand on regarde ce qui a été fait sur le premier match Tunisie-Danemark, il y a beaucoup de travail à faire. Toutes les équipes sont prêtes athlétiquement, physiquement, tactiquement ».9 :30

La conférence de presse débute

Hugo Lloris, capitaine, s’exprime en premier.9 :05

Le programme des Bleus et des Danois

L’entraînement de l’équipe de France est prévu à 16h. Ce sera peu après le Danemark, qui a prévu de s’entraîner à 14h30. La conférence de presse du sélectionneur danois Kasper Hjulmand se déroule à 12h00.9 :03

Le programme du jour au Qatar

La deuxième journée de la phase de poules de la Coupe du monde débute ce vendredi au Qatar. Quatre rencontres sont programmées avec notamment l’hôte qatarien, les favoris néerlandais et un beau duel entre l’Angleterre et les Etats-Unis.>> Le programme complet9 :03

Bienvenue, la conférence de presse débute à 9h30

Bonjour à tous, bienvenue dans ce live RMC Sport pour suivre toutes les informations sur France-Danemark, prévu samedi à 17h. À la veille de cette rencontre, Didier Deschamps et le capitaine Hugo Lloris tiennent la traditionnelle conférence de presse d’avant-match à 9h30.