Echos de campagne du 9 juin


avec les conséquences en inondations qui reculent la réalisation des PLU etc. • lutter contre la corruption en vérifiant l’origine des fonds destinés à financer les acquisitions foncières et les opérations immobilières.

• s’acheminer vers un statut de résident : il est nécessaire, mais il ne limitera pas à lui seul le taux de résidences secondaires ni de résidences touristiques destinées à la location ; et ne résoudra pas la difficulté d’accès au logement pour la population permanente, ni la flambée des prix du foncier qui la conditionne. C’est donc un ensemble de mesures complémentaires qu’il faudra activer très rapidement : • directement par les services de l’état (fiscalité) • par la CDC : surveillance des PC et déferrement au TA des permis illégaux • soit par les communes/intercommunalités (déploiement des taxations possibles conversion). Et bien sûr par une négociation avec le gouvernement et/ou l’action des députés et sénateurs.