EN DIRECT : Blocage des céréales en Ukraine : l'UE accuse Moscou de "crime de guerre"


21 :30

Emmanuel Macron va recevoir le secrétaire général de l’Otan à l’Élysée demain

L’Élysée a annoncé ce lundi que Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, sera reçu par Emmanuel Macron ce mardi à Paris. Un entretien qui a pour objectif de « préparer le sommet de l’Otan à Madrid du 28 à 30 juin prochain », explique la présidence dans un communiqué.20 :59

Le point sur la situation à 21 heures

• Le président américain Joe Biden a déclaré lundi qu’il était « peu probable » qu’il effectue un déplacement en Ukraine en marge de sa tournée à venir en Europe, alors qu’il doit se rendre en Allemagne à partir de samedi, pour une réunion du G7, puis en Espagne à partir du 28 juin, pour un sommet de l’Otan.• Après des tirs attribués par Moscou aux forces ukrainiennes ayant visé des plateformes de forage d’hydrocarbures en mer Noire, au large de la Crimée annexée, trois personnes sont blessées et sept autres sont portées disparues, a affirmé le gouverneur de Crimée.• L’UE a accusé Moscou de commettre “un véritable crime de guerre » en bloquant des exportations de céréales ukrainiennes au risque d’aggraver la menace de famine dans le monde. « Vingt millions de tonnes de blé restent bloquées en Ukraine. Cela crée la faim voire la famine”, a dénoncé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.• Sur la question des céréales, Moscou estime se son côté que la crise était le résultat des actions « destructrices » de l’Occident, et non du blocage par Moscou des exportations d’Ukraine.• Le président du Conseil européen Charles Michel va inviter cette semaine les 27 pays de l’UE à accorder à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l’entrée dans l’Union. Cette proposition sera exprimée à l’occasion du sommet des dirigeants européens, jeudi et vendredi à Bruxelles, qui devront prendre cette décision à l’unanimité.20 :36

Crise des céréales: Moscou accuse l’Occident d’agir en « destructeur »

La Russie a soutenu lundi que la hausse du prix des céréales, qui fait craindre une crise alimentaire mondiale, était le résultat des actions « destructrices » de l’Occident, et non du blocage par Moscou des exportations d’Ukraine.

« Concernant la possibilité d’une famine, de plus en plus d’experts penchent vers un scenario pessimiste (.) Et c’est la faute des régimes occidentaux, qui agissent comme des provocateurs et des destructeurs », a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, sur Telegram.

20 :22

UE : Charles Michel invite les 27 à accorder à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat

Le président du Conseil européen Charles Michel va inviter cette semaine les 27 pays de l’UE à accorder à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l’entrée dans l’Union, a-t-il indiqué lundi.Cette proposition, conforme à ce que recommande la Commission européenne, sera exprimée à l’occasion du sommet des dirigeants européens, jeudi et vendredi à Bruxelles, qui devront prendre cette décision à l’unanimité.

« Le moment est venu de reconnaître que l’avenir de l’Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie se trouve au sein de l’UE. Je vous inviterai à accorder le statut de candidat à l’Ukraine et à la Moldavie. En parallèle, nous continuerons à apporter à l’Ukraine un solide soutien humanitaire, militaire, économique et financier », a écrit Charles Michel dans la lettre d’invitation au sommet, communiquée lundi soir.

19 :52

Des dizaines de milliers de manifestants en Géorgie pour demander l’adhésion à l’UE

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé lundi à Tbilissi, la capitale de la Géorgie, pour demander l’adhésion à l’Union européenne de cette ex-république soviétique du Caucase.Agitant des drapeaux européens et géorgiens, environ 60.000 manifestants, se sont rassemblés devant le Parlement géorgien, quelques jours après la recommandation de la Commission européenne d’attendre avant d’octroyer à Tbilissi le statut de candidat à l’adhésion.

« L’Europe est un choix et une aspiration historiques pour les Géorgiens, pour lesquels toutes les générations ont fait des sacrifices », ont déclaré les organisateurs dans le communiqué.

Ce rassemblement vise à envoyer un signal à Bruxelles. ainsi qu’à l’Ukraine et à la Moldavie.19 :48

Pour Olaf Scholz, Poutine « mène depuis des années une politique visant à dissoudre l’Otan et l’UE »

Sur Twitter, le chancelier allemand Olaf Scholz a estimé que son homologue russe Vladimir Poutine « mène depuis des années une politique visant à dissoudre l’Otan et l’UE », par peur que « l’étincelle de la démocratie ne vole en Russie ». »Il veut revenir à une politique de zone d’influence. Mais il ne pourra pas le faire », a-t-il assuré.19 :40

Un Nobel de la paix russe vend sa médaille aux enchères pour les enfants ukrainiens

Dmitri Mouratov. met lundi aux enchères sa médaille de lauréat du prix Nobel de la paix, au profit des enfants déplacés par le conflit en Ukraine.Le journal Novaïa Gazeta a annoncé fin mars suspendre ses publications en ligne et au format papier en Russie jusqu’à la fin de l’intervention en Ukraine, en plein durcissement du Kremlin contre les voix dissonantes.>.19 :10

Blocage des céréales en Ukraine : l’UE accuse Moscou de « crime de guerre »

L’Union européenne a accusé lundi la Russie de commettre un « véritable crime de guerre » en bloquant des exportations de céréales ukrainiennes au risque d’aggraver la menace de famine dans le monde.Les Vingt-Sept ont aussi lancé un plan d’action pour aider l’Afrique à l’occasion d’une réunion de leurs chefs de la diplomatie à Luxembourg. »Vingt millions de tonnes de blé restent bloquées en Ukraine. Cela créé la faim voire la famine. Il s’agit d’une tentative délibérée d’utiliser l’alimentation comme une arme de guerre », a dénoncé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à l’issue de la réunion.

« C’est un véritable crime de guerre. Je ne peux pas imaginer que cela durera encore longtemps: sinon, ce serait vraiment quelque chose dont la Russie serait tenue responsable », avait-il averti à son arrivée.

>.19 :05

Candidatures de la Suède et de la Finlande à l’Otan : le sommet de Madrid n’est pas une « date limite » pour Ankara

Le sommet de l’Otan prévu la semaine prochaine à Madrid n’est pas une « date limite » pour décider des candidatures de la Suède et de la Finlande à l’Alliance atlantique, a affirmé lundi le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin, alors que la Turquie menace de bloquer l’adhésion des deux pays nordiques.

« Les pourparlers vont continuer. La suite dépend des pas qu’ils vont effectuer », a-t-il ajouté à l’issue d’une rencontre à Bruxelles avec les représentants de la Suède et de la Finlande.

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, qui a présidé lundi la réunion entre les délégations d’Ankara, de Stockholm et de Helsinki, a qualifié la rencontre de « constructive ». « L’adhésion de la Finlande et de la Suède rendra l’Alliance plus forte et l’entière zone euro-atlantique plus sûre. La Turquie a des préoccupations de sécurité légitimes à propos du terrorisme auxquelles nous devons répondre », a-t-il affirmé.19 :00

Tirs sur des plateformes de forage en mer Noire : sept personnes sont portées disparues, d’après un responsable russe

Sept personnes étaient portées disparues lundi après les tirs attribués par Moscou aux forces ukrainiennes ayant visé des plateformes de forage d’hydrocarbures en mer Noire, au large de la Crimée annexée, a affirmé un responsable russe. »Malheureusement, nous confirmons qu’il y a trois blessés et sept portés disparus, nous garantissons que les recherches vont se poursuivre », a indiqué sur son compte Telegram le gouverneur de Crimée nommé par Moscou, Sergueï Aksionov.18 :39

Les pourparlers à l’Otan entre la Turquie, la Suède et la Finlande ont été « constructifs », selon Stoltenberg

Les pourparlers organisés lundi à l’Otan entre la Turquie, la Suède et la Finlande pour trouver une solution aux problèmes posés à Ankara par l’adhésion des deux pays ont été « constructifs » et vont se poursuivre, a annoncé le secrétaire général de l’Alliance.

« La Turquie a des préoccupations de sécurité légitimes concernant le terrorisme, auxquelles nous devons répondre. Nous allons donc poursuivre nos discussions (.) et je suis impatient de trouver une solution dès que possible », a déclaré le Norvégien Jens Stoltenberg dans un communiqué.

18 :20

Joe Biden estime « peu probable » une visite en Ukraine lors de sa tournée en Europe

Le président américain Joe Biden a déclaré lundi qu’il était « peu probable » qu’il effectue un déplacement en Ukraine en marge de sa tournée à venir en Europe. »Lors de ce voyage, c’est peu probable ». pour une réunion du G7, puis en Espagne à partir du 28 juin, pour un sommet de l’Otan qui aura lieu quatre mois après le début de l’invasion russe de l’Ukraine.>.18 :17

Les Pays-Bas lèvent leurs restrictions de production électrique au charbon

Les Pays-Bas lèvent leurs restrictions de production électrique au charbon pour compenser les baisses de livraisons de gaz russe en raison de la guerre en Ukraine, a annoncé ce lundi le ministre de l’Énergie et de l’Environnement Rob Jetten.

« Le cabinet a décidé de lever immédiatement les restrictions de production pour les centrales électriques au charbon de 2022 à 2024. Cela signifie que les centrales électriques au charbon peuvent à nouveau fonctionner à pleine capacité au lieu du maximum de 35 % », a annoncé Rob Jetten lors d’une conférence de presse.

18 :16

Transit limité vers Kaliningrad : la Lituanie applique les sanctions de l’UE, affirme Borrell

La Lituanie applique les sanctions européennes sur le transit de certains types d’exportations entre la Russie et Kaliningrad, mais n’impose aucun blocus à l’enclave russe, a affirmé ce lundi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

« Le transit par voie terrestre entre la Russie et Kaliningrad n’a pas été stoppé ni interdit. Le transit des passagers et des marchandises se poursuit. Il n’y a pas de blocus », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Luxembourg.

17 :04

Le point sur la situation à 17h

• Les autorités russes accusent les forces ukrainiennes d’avoir tiré sur des plateformes de forage en mer au large de la Crimée, faisant état d’au moins trois blessés et d’opérations de secours en cours. Une première depuis le début du conflit. lors d’un discours à l’Union africaine lors duquel il a mis en garde que la crise alimentaire mondiale « durera tant que cette guerre coloniale continuera ».• La ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna a quant à elle appelé la Russie à « cesser le blocus des ports de l’Ukraine », l’accusant de « jouer avec la faim dans le monde », avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Luxembourg.• Passe d’armes entre Moscou et Vilnius sur Kaliningrad. Le transit limité vers l’enclave russe est conforme aux « sanctions européennes », s’est défendu le ministre lituanien des Affaires étrangères, après que Moscou a dénoncé des restrictions lituaniennes « hostiles ».• L’Allemagne maintient son objectif d’abandonner cette énergie polluante en 2030, indique Berlin, après avoir annoncé dimanche un probable recours accru au charbon pour compenser les baisses de livraisons de gaz russe.16 :49

Zelensky prévient que la crise alimentaire mondiale durera tant que la « guerre coloniale » entre Moscou et Kiev continuera

Volodymyr Zelensky prévient que la crise alimentaire mondiale « durera tant que cette guerre coloniale continuera » entre la Russie et l’Ukraine, ce lundi lors d’une prise de parole à l’Union africaine.16 :48

Pénurie de céréales: Zelensky estime que l’Afrique est « otage » de l’invasion russe en Ukraine

L’Afrique est « otage » de l’invasion russe en Ukraine, à l’origine de fortes tensions sur le marché des céréales destinées à l’exportation vers le continent, a affirmé ce lundi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« L’Afrique est l’otage de ceux qui ont commencé la guerre contre notre État », a lancé Volodymyr Zelensky dans un discours en visioconférence adressé aux membres de l’Union africaine.

>.16 :43
où des millions de tonnes de céréales ne peuvent actuellement être exportées vers l’Afrique en raison du blocus de la flotte russe en mer Noire, a indiqué ce lundi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Il n’y a pas encore de progrès », a reconnu le chef de l’État dans un discours en visioconférence adressé aux membres de l’Union africaine.

15 :41

Blocus des céréales en Ukraine : Catherine Colonna accuse la Russie de « jouer avec la faim dans le monde »

La ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna a appelé la Russie à « cesser le blocus des ports de l’Ukraine », l’accusant de « jouer avec la faim dans le monde », ce lundi à Luxembourg, avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE. »La France soutient résolument les efforts du secrétaire général des Nations unies et le rôle de la Turquie pour tenter de trouver un accord entre la Russie et l’Ukraine » afin de permettre les exportations de céréales d’Ukraine par la mer Noire, a-t-elle ajouté.

« Laisser les céréales bloquées est dangereux pour la stabilité dans le monde », a-t-elle martelé.

15 :34

François Hollande va publier un essai sur la guerre en Ukraine

L’ancien président de la République François Hollande va publier le 7 septembre « Bouleversements: pour comprendre le nouvel ordre mondial », un essai sur les changements géopolitiques qu’entraîne la guerre en Ukraine, ont indiqué ce lundi les éditions Stock.

« Quels sont les nouveaux rapports de force entre l’Europe, la Russie, la Chine et les États-Unis? Comment la renaissance des empires affecte-t-elle l’équilibre du monde? », se demande l’ancien chef d’État.

>>.15 :25

Intensification des frappes dans les régions de Kharkiv et du Donetsk, un mort et sept blessés

Kiev fait état d’une augmentation des bombardements dans la région de Kharkiv (nord-est) et celle de Donestk, « tout au long de la ligne de front », évoquant un mort et sept blessés dont un enfant.Les Russes « regroupent leurs forces » en direction de Kharkiv (nord-est) et dans la région de Zaporijjia (sud), estime Volodymyr Zelensky.

« Notre armée tient le coup », assure-t-il cependant.

15 :04

Crise alimentaire liée à la guerre en Ukraine : une conférence internationale organisée vendredi à Berlin

Le gouvernement allemand organise vendredi à Berlin une conférence internationale sur la crise alimentaire liée à la guerre en Ukraine, en présence notamment du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, a annoncé ce lundi l’exécutif allemand.Intitulée « S’unir pour la sécurité alimentaire mondiale », la conférence portera sur les pénuries alimentaires mondiales provoquées par la guerre, a détaillé un porte-parole du ministère de l’Agriculture lors d’un point-presse régulier.

La conférence visera notamment à « stabiliser les approvisionnements alimentaires dans le monde », a de son côté précisé la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock.

14 :51

Un « événement historique » pour rejoindre l’UE « au plus vite » : le Parlement ukrainien a ratifié un traité international pour lutter contre les violences sexistes

En pleine invasion russe, la Rada, le Parlement ukrainien, a ratifié ce lundi la Convention d’Istanbul, premier traité international à fixer des normes juridiquement contraignantes pour parer les violences sexistes. »Décision historique ! La Convention d’Istanbul ratifiée ». peu après le vote des députés ukrainiens. »Un événement historique qui nous amènera au sein de l’UE encore plus vite », a applaudi pour sa part Oleksandr Korniyenko, premier vice-président de la Rada.

« Le président Volodymyr Zelensky et tous les députés qui ont voté en faveur de la ratification ont coupé une énième corde qui avait ancré l’Ukraine au ‘monde russe' ». l’ambassadeur ukrainien à l’ONU.

14 :30

Blocus partiel vers Kaliningrad : la Lituanie répond à la Russie et assure se conformer aux « sanctions européennes »

La passe d’armes se poursuit entre Moscou et Vilnius. Le transit limité vers l’enclave russe de Kaliningrad est conforme aux « sanctions européennes », a déclaré ce lundi à Luxembourg le ministre lituanien des Affaires étrangères.

« Ce sont les sanctions européennes qui ont commencé à fonctionner à partir du 17 juin », a déclaré Gabrielius Landsbergis, en précisant qu’il s’agit dans ce cas précis de produits en acier transportés par voie ferrée.

14 :21

La Suisse s’attend à une reconstruction « longue et complexe » de l’Ukraine

La Suisse, qui accueille les 4 et 5 juillet la première conférence de reconstruction de l’Ukraine, s’attend à une reconstruction « longue et complexe », qui devra s’accompagner de réformes. »La guerre est encore en cours, mais nous savons aussi que le temps viendra d’une reconstruction qui sera longue et complexe », a déclaré ce lundi le président suisse Ignazio Cassis.

« Nous devons en discuter le plus rapidement possible, en réunissant autour de la même table les pays et les organisations internationales concernés, afin de définir quand, quoi, qui, mais surtout avant tout définir comment nous voulons préparer ce plan de reconstruction », a-t-il dit.

14 :10

La BCE estime que plus d’un réfugié ukrainien sur deux pourrait trouver du travail en zone euro

Plus d’un réfugié ukrainien sur deux gagnant la zone euro pourrait y exercer un emploi, permettant ainsi de « légèrement atténuer » le manque de main d’oeuvre sur le marché du travail, relève la Banque centrale européenne (BCE) ce lundi.Sur la base des vagues précédentes de réfugiés et en adaptant au contexte actuel, il est envisagé « un taux d’activité à moyen terme compris entre 25 % et 55 % pour les réfugiés » venus d’Ukraine et en âge de travailler, selon un article publié dans le bulletin mensuel de l’institution.Pour accélérer l’intégration des réfugiés ukrainiens, l’UE leur a donné le droit d’accéder au marché du travail.13 :30

« La Russie n’a pas le droit de menacer la Lituanie », dénonce le chef de la diplomatie ukrainienne

« La Russie n’a pas le droit de menacer la Lituanie », a affirmé lundi le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba, après que la Russie a dénoncé l’introduction de restrictions « hostiles » sur le transit ferroviaire, via la Lituanie, de marchandises vers son enclave de Kaliningrad.

« Nous saluons la position de principe de la Lituanie et soutenons fermement nos amis lituaniens », a ajouté sur Twitter le ministre des Affaires étrangères ukrainien.

13 :28
Le parti politique prorusse et eurosceptique « Plateforme d’opposition – Pour la Vie », ouvertement soutenu par Moscou. a annoncé ce lundi le ministre de la Justice ukrainien, Denys Maliouska. »Le tribunal a interdit les activités du parti politique ‘Plateforme d’opposition – Pour la Vie' », a annoncé sur Facebook Denys Maliouska, précisant que la justice ukrainienne « avait décidé de transférer tous les biens, fonds et autres avoirs de ce parti à l’État ».

Elle « s’applique également à ses organisations régionales et locales, ainsi qu’à ses autres (.) entités structurelles », précise le ministre.

Fondé en 2018 par Viktor Medvedtchouk, une des principales fortunes d’Ukraine et proche de Vladimir Poutine, « Plateforme d’opposition – Pour la Vie » comptait une trentaine de députés au Parlement ukrainien avant le début de l’invasion russe le 24 février.12 :48

Otan : l’Allemagne doute d’une adhésion rapide de la Suède et de la Finlande

L’Allemagne a douché ce lundi les espoirs d’une adhésion rapide à l’Otan de la Suède et de la Finlande, alors que le secrétaire général de l’Alliance doit rencontrer des représentants turcs, suédois et finlandais pour tenter de débloquer le dossier kurde. »Étant donné la dimension historique, ce ne serait pas une catastrophe si nous avions besoin de quelques semaines supplémentaires » pour parvenir à un compromis, a indiqué une source au sein du gouvernement allemand.

« Ce qui est déterminant, c’est que de notre point de vue il n’y a pas de difficultés insurmontables » entre la Suède, la Finlande et la Turquie, a-t-elle cependant ajouté.

12 :37

Blocus partiel à Kaliningrad : Moscou dénonce des restrictions lituaniennes « hostiles » vers son enclave

La diplomatie russe a dénoncé ce lundi l’introduction de restrictions « hostiles » sur le transit ferroviaire via la Lituanie de marchandises destinées à son enclave de Kaliningrad du fait des sanctions européennes adoptées après l’offensive russe contre l’Ukraine.

« Nous avons réclamé (à la Lituanie, ndlr) la levée immédiate de ces restrictions », a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué.

Si le transit « n’est pas rétabli en totalité, alors la Russie se réserve le droit d’agir pour défendre ses intérêts nationaux », a-t-elle souligné.12 :12

La Russie accuse l’Ukraine d’avoir tiré sur des plateformes de forage en mer

Les autorités russes ont accusé ce lundi les forces ukrainiennes d’avoir tiré sur des plateformes de forage en mer au large de la Crimée, faisant état d’au moins trois blessés et d’opérations de secours en cours.

« Ce matin, l’ennemi a attaqué les plateformes de forage de Tchernomorneftegaz. Je suis en contact avec nos collègues du ministère de la Défense et (des services spéciaux) du FSB, nous nous efforçons de sauver des gens », a déclaré sur Telegram le gouverneur installé par Moscou après l’annexion en 2014 de la Crimée, Sergueï Aksionov.

Selon lui, cinq personnes sur 12 ont été sauvées, dont trois blessés, et les recherches se poursuivent pour les autres.>.12 :09

Crise du gaz : l’Allemagne assure maintenir son objectif de sortie du charbon en 2030

L’Allemagne maintient son objectif d’abandonner cette énergie polluante en 2030, a indiqué ce lundi le gouvernement, après avoir annoncé dimanche un probable recours accru au charbon pour compenser les baisses de livraisons de gaz russe.

« La sortie du charbon en 2030 n’est pas du tout vacillante (.) nous devrons peut-être redémarrer des centrales à charbon (.) ce qui entraînera naturellement une augmentation des émissions de CO2, il est donc d’autant plus important que nous nous en tenions fondamentalement à notre calendrier », a déclaré un porte-parole du ministère de l’Économie et du Climat, lors d’une conférence de presse à Berlin.

11 :58

Le point sur la situation à 12h

• L’Ukraine annonce avoir perdu le contrôle de Metolkine, un village à la périphérie de Severodonetsk, dans l’est du pays, ville-clé du Donbass dont les forces russes tentent de prendre le contrôle complet depuis des semaines. • Kiev s’attend à ce que Moscou « intensifie ses attaques cette semaine » en Ukraine. « Nous sommes prêts », a cependant indiqué Volodymyr Zelensky, tout en concédant des « pertes importantes ».• Le chef de la diplomatie européenne, l’Espagnol Josep Borrell, accuse la Russie de commettre un « véritable crime de guerre » en bloquant des exportations de céréales ukrainiennes au risque d’exacerber les menaces de famine dans le monde.• Ce lundi « s’ouvre une semaine vraiment historique » a clamé Volodymyr Zelensky dimanche soir dans son allocution vidéo quotidienne, « nous aurons la réponse de l’Union européenne sur le statut de candidat de l’Ukraine ».• Le groupe Kalush Orchestra espère que l’Eurovision va « revoir (sa) décision » de retirer l’organisation du concours à l’Ukraine en raison du conflit qui frappe le pays. »Nous considérons que nous sommes capables d’organiser ce concours en 2023″, a-t-il assuré sur BFMTV.11 :39

Otan : l’espoir d’une adhésion rapide s’éloigne pour la Suède et la Finlande

Alors que la Suède et la Finlande poursuivent leurs pourparlers ce lundi avec la Turquie sur leur adhésion à l’Otan, l’espoir d’une entrée rapide dans l’alliance semble de plus en plus s’éloigner.

cela demandrait aux deux camps de montrer une réelle volonté de faire quelque compromis », estime Paul Levin, directeur de l’Institut des études turques à l’université de Stockholm.

« Nous ne savons pas pour combien de temps mais cela pourrait prendre un certain temps », a-t-elle affirmé.11 :26

Le groupe Kalush Orchestra espère que l’Eurovision va « revoir (sa) décision » de retirer l’organisation du concours à l’Ukraine

Oleh Psiuk, leader du groupe ukrainien Kalush Orchestra, vainqueur de la dernière édition de l’Eurovision, espère que l’organisation reverra sa décision de retirer l’accueil de la prochaine édition à l’Ukraine en raison de l’invasion russe, a-t-il déclaré ce lundi sur BFMTV.

« Nous sommes contre cette décision, nous considérons que nous sommes capables d’organiser en 2023 ce concours. Nous demandons aux autorités de l’Eurovision de revoir cette décison », a-t-il déclaré.

>>.10 :47

Manifestation des Géorgiens pour soutenir la candidature de leur pays à l’UE

Les Géorgiens se préparaient à manifester en force ce lundi pour soutenir l’adhésion de leur petit pays du Caucase à l’Union européenne, après la recommandation de la Commission européenne d’attendre avant d’accepter sa candidature.Plusieurs organisations ont appelé dans un communiqué à une « marche pour l’Europe » ce lundi soir à Tbilissi, afin de « prouver l’engagement du peuple géorgien dans son choix européen et dans les valeurs occidentales ».

« L’Europe est un choix et une aspiration historiques pour les Géorgiens, pour lesquels toutes les générations ont fait des sacrifices », ont déclaré les organisateurs dans le communiqué.

10 :32

L’Ukraine annonce avoir perdu le contrôle d’un village voisin de Severodonetsk

L’Ukraine a annoncé ce lundi avoir perdu le contrôle de Metolkine, un village à la périphérie de Severodonetsk, dans l’est du pays, ville-clé du Donbass dont les forces russes tentent de prendre le contrôle complet depuis des semaines.

« Malheureusement, nous ne contrôlons plus Metolkine », a déclaré le gouverneur de la région de Lougansk, Sergueï Gaïdaï, dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

La prise par la Russie de ce village, qui comptait avant la guerre une population d’environ 1000 habitants, est la dernière poussée russe en date à l’intérieur et autour de Severodonetsk, où l’armée de Moscou a rencontré une forte résistance ukrainienne.10 :12

La Chine augmente ses importations de pétrole russe de 55% en l’espace d’un an

Alors que les pays de l’Union européenne tentent de se passer de l’or noir russe depuis le début de la guerre en Ukraine, la Chine a au contraire augmenté ses importations de pétrole brut provenant de Russie de 55% en mai par rapport à l’an passé.Un bond qui s’explique par la chute des prix du pétrole russe en raison des sanctions visant Moscou. La Russie devient ainsi le premier fournisseur de pétrole de la Chine.>> Notre article complet sur le sujet.10 :03

Ce don doit permettre de « donner un espoir d’avenir aux enfants réfugiés », a déclaré Dmitry Muratov.

Le Russe avait été récompensé en octobre 2021 pour avoir contribué à fonder le journal indépendant russe Novaya Gazeta.9 :23

Deux ONG appellent à une régulation des marchés agricoles par crainte d’une pénurie de céréales

Les ONG Foodwatch et le CCFD-Terre solidaire appellent à une régulation des marchés agricoles, en vue de lutter contre la spéculation, qui « aggrave la flambée des prix alimentaires », dans un communiqué commun publié ce lundi. »Les marchés agricoles et alimentaires s’affolent pour deux raisons: d’une part, les entreprises et les négociants craignent une pénurie de blé, d’huiles végétales et d’engrais phosphatés en provenance de la région de la mer Noire (.). D’autre part, les paris financiers sur la hausse des prix des matières premières aggravent la flambée des prix des denrées alimentaires », soulignent les deux organisations.>>.9 :02

Blocage des céréales en Ukraine : l’UE accuse Moscou de « crime de guerre »

Le chef de la diplomatie européenne, l’Espagnol Josep Borrell, a accusé ce lundi la Russie de commettre un « véritable crime de guerre » en bloquant des exportations de céréales ukrainiennes au risque d’exacerber les menaces de famine dans le monde.

« On ne peut imaginer que des millions de tonnes de blé restent bloquées en Ukraine quand le reste de la population mondiale souffre de la faim. C’est un véritable crime de guerre. Je ne peux pas imaginer que cela durera encore longtemps: sinon, ce serait vraiment quelque chose dont la Russie serait responsable », a-t-il déclaré à Luxembourg avant une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE.

9 :00

L’Autriche va réactiver une centrale à charbon par crainte d’une pénurie de gaz russe

Le gouvernement autrichien, confronté à la diminution des livraisons de gaz russe, a annoncé dimanche soir le prochain redémarrage d’une centrale à charbon désaffectée, afin de pouvoir pallier une éventuelle pénurie.Avec le groupe Verbund. « il a été convenu de réactiver la centrale thermique » située à Mellach (sud), actuellement à l’arrêt.

à partir du charbon, en cas d’urgence ».

8 :50
La Russe Natela Dzalamidze, classée 43e joueuse mondiale en double par la WTA. rapporte dimanche le quotidien britannique The Times.La joueuse de 29 ans, désormais géorgienne. associée à la Serbe Aleksandra Krunic.>> Notre article sur cette décision.8 :41

Moscou revendique la prise de Metolkine, au sud-est de Severodonetsk

Les combats font toujours rage autour de Severodonetsk, ville-clé pour avoir la mainmise sur l’ensemble du Donbass partiellement contrôlée par des séparatistes prorusses depuis 2014, alors que le ministère russe de la Défense a de son côté revendiqué la prise de Metolkine, dans la périphérie sud-est de Severodonetsk.Sur le front sud, l’armée ukrainienne assure que les forces russes, « incapables d’avancer sur le terrain », procèdent par bombardements.Le ministère russe a assuré dimanche avoir frappé une usine de Mykolaïv (sud) avec des missiles de croisière, et détruit « dix obusiers de 155 mm M777 et jusqu’à une vingtaine de véhicules blindés fournis au régime de Kiev par l’Occident au cours de ces dix derniers jours ». Des affirmations impossibles à vérifier de source indépendante.8 :25

Candidature de l’Ukraine à l’UE : »une semaine vraiment historique » s’ouvre pour Kiev avant la décision de Bruxelles

Ce lundi « s’ouvre une semaine vraiment historique » a clamé Volodymyr Zelensky dimanche soir dans son allocution vidéo quotidienne, « nous aurons la réponse de l’Union européenne sur le statut de candidat de l’Ukraine ».

« Depuis 1991, il y a eu peu de décisions aussi fatidiques pour l’Ukraine que celle que nous attendons aujourd’hui », a-t-il ajouté, en se disant « convaincu que seule une réponse positive est dans l’intérêt de toute l’Europe ».

Après une recommandation positive de la Commission européenne vendredi dernier. Un feu vert nécessite une unanimité des 27.8 :22

Kiev s’attend à ce que Moscou « intensifie ses attaques » en Ukraine

Il faut s’attendre « à ce que la Russie intensifie ses attaques cette semaine », a prévenu dimanche soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky. »Évidemment, nous nous attendons à ce que la Russie intensifie ses attaques cette semaine », a prévenu le président ukrainien. « Nous sommes prêts », a-t-il ajouté.Selon Volodymyr Zelensky, les Russes « regroupent leurs forces en direction de Kharkiv (nord-est) et dans la région de Zaporijia (sud), et bombardent encore nos infrastructures de carburant ». Mais « nous répondrons à ces attaques », a-t-il assuré, tout en concédant des « pertes importantes ».

« Notre armée tient le coup ».