EN DIRECT : Covid-19 : le variant indien classé parmi les mutations "préoccupantes" par l'OMS


George Weah Junior, fils de l’actuel président du Liberia, a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Versailles pour avoir organisé de nombreuses fêtes ayant troublé la tranquillité de ses voisins à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

Vendredi, lors de l’audience, le tribunal correctionnel a aussi demandé à George Weah Junior, 33 ans, de verser plus de 20.000 euros au total aux voisins victimes pour couvrir leurs dommages et intérêts et leurs frais de justice.

À la barre, le fils de l’ex-star du PSG et président du Liberia George Weah avait « reconnu les faits matériels mais sans intention de nuire », a précisé le parquet de Versailles.

La peine d’emprisonnement prononcée est deux fois plus lourde que les réquisitions du parquet, qui avait demandé trois mois d’emprisonnement avec sursis.

« C’est une peine justifiée, qui a valeur d’exemple ». avocat de l’un des couples de voisins. « Mes clients ont subi pendant plus de deux ans des soirées de boîtes de nuit, ‘à la Ibiza’. On ne parle pas de petites fêtes entre amis », a-t-il assuré.