EN DIRECT : Covid  : le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue


La situation épidémiologique continue de s’aggraver dans certains pays. L’Inde a dépassé les 20 millions de contaminations depuis le début de la pandémie, alors que des experts estiment que le bilan réel du pays pourrait être beaucoup plus élevé. Le bilan mondial continue lui aussi de s’alourdir, avec plus de 3,2 millions de décès liés à la pandémie et 154 millions de cas avérés d’infection.

Les infos à retenir

> > Premier feu vert des députés français au « pass sanitaire »> Inde : 6,7 milliards de dollars débloqués pour la santé>>>:> La suspension temporaire de certaines dispositions de l’accord sur la propriété intellectuelle de l’OMC attendraLa réunion du conseil général de l’Organisation mondiale du commerce, ce mercredi, n’a pas permis l’émergence d’un accord visant à suspendre temporairement les règles internationales sur les brevets de fabrication des vaccins anticovid. Les discussions vont se poursuivre au moins jusqu’au mois prochain.> Le variant indien du coronavirus détecté au KenyaUn cas de variant indien du coronavirus a été détecté au Kenya, a annoncé le ministère de la Santé, quelques jours après l’apparition de ce variant inquiétant en Ouganda voisin.

> La pression monte sur Bercy pour ajouter un deuxième volet à la relanceL’Elysée pousse le ministère de l’Economie et des Finances à réfléchir à un deuxième plan de relance. Des voix dans la majorité avancent déjà des idées. Le Medef prône, lui, un « plan de transformation », avec des investissements pour le commerce, le tourisme et l’évènementiel.

>, dans le cadre de l’examen en première lecture du projet de loi sur la sortie de l’état d’urgence sanitaire. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, n’y était pas favorable.> La pandémie a fait reculer les ventes de KronenbourgLe brasseur alsacien a vu ses ventes reculer de 10 % en 2020, du fait de la pandémie et de ses conséquences pour les débits de boissons et les festivals, ainsi que sur la bonne marche de sa brasserie d’Obernai.

« Le ralentissement du marché global de la bière s’est traduit chez Kronenbourg SAS par une baisse de 10 % des ventes totales (5,1 millions d’hectolitres) pour atteindre un chiffre d’affaires total de 844 millions d’euros » en 2020, a indiqué le groupe.

> La France compte 5.402 patients soignés en réanimation

Le nombre de malades du Covid dans les services de réanimation poursuit sa lente décrue, tout comme celui de l’ensemble des personnes atteintes hospitalisées, selon les derniers chiffres de Santé publique France.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient 5.402 patients, contre 5.504 mardi et 5.

630 lundi. C’est le chiffre le plus bas depuis le 5 avril, quand 5.433 patients avaient été comptabilisés dans ces services accueillant les cas les plus graves.

On s’éloigne ainsi de la barre des 6.000 et du pic alarmant de la première vague d’avril 2020 (autour de 7.000).

Le total des patients Covid à l’hôpital est également en nette baisse, à 27.686 contre 28.427 mardi et 28.

950 lundi. Il y a une semaine, les hôpitaux accueillaient plus de 30.000 patients Covid.

La France a enregistré aussi 26.000 nouvelles infections, portant le total à plus de 5,7 millions depuis le début de la crise sanitaire.> Le variant indien en IranTrois cas de contamination au variant indien ont été repérés dans le pays, a annoncé le ministre de la Santé iranien.

.> La Suisse dépasse les 10.000 mortsLa Suisse, qui compte quelque 8,6 millions d’habitants, a dépassé les 10.

000 morts du Covid depuis le début de l’épidémie, selon le gouvernement, dont les experts jugent la situation actuelle plutôt encourageante.Le dernier bilan quotidien de l’Office fédéral de la santé publique fait état 664.332 infections et 10.

012 décès dans le pays alpin.> Les casinos français rouvriront partiellement le 19 maiLes casinos français rouvriront leurs portes le 19 mai, dans un premier temps uniquement pour les machines à sous et jeux électroniques et avec une jauge de 35 % de visiteurs, ont annoncé les deux principaux acteurs du secteur. Le groupe Partouche a ainsi annoncé la réouverture de ses 39 casinos en France, fermés depuis le 30 octobre.

Le 9 juin, la jauge passera à 50 % et les tables de jeux pourront être ouvertes avec un couvre-feu à 23 heures. Il sera également possible d’accéder aux restaurants intérieurs avec les mêmes restrictions que pour tous les restaurateurs. Le 30 juin, les réouvertures devraient se faire normalement.

Selon les représentants des casinos, le pass sanitaire ne sera pas exigé.>

> Le Canada approuve le vaccin de Pfizer-BioNTech pour les adolescents dès 12 ans

Le ministère canadien de la Santé a annoncé qu’il autorisait l’utilisation du vaccin anti-Covid Pfizer-BioNTech pour les adolescents dès 12 ans, le Canada devenant le premier pays à l’approuver à partir de cet âge.

Santé Canada a conclu que le vaccin est « sûr et efficace » pour prévenir le Covid chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans, après avoir réalisé un examen scientifique « rigoureux et indépendant des données probantes connues », a indiqué le ministère dans un communiqué.Le profil d’innocuité du vaccin de Pfizer-BioNTech chez les 12 à 15 ans est « semblable » à celui observé chez les personnes plus âgées, c’est-à-dire que les effets secondaires les plus couramment signalés étaient « temporaires et légers, comme de la douleur au bras, des frissons et de la fièvre », selon Santé Canada. D’autres fabricants de vaccins homologués au Canada « mènent ou prévoient de mener des études chez les adolescents et les enfants, y compris chez les enfants de 6 mois à 11 ans », indique le ministère.

Le Canada a approuvé à ce jour quatre vaccins anti-Covid  : ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.Dans le cadre de cette homologation, Pfizer-BioNTech s’est engagé à fournir au ministère des informations supplémentaires sur « l’innocuité, l’efficacité et la qualité du vaccin » afin de garantir que « les avantages continuent de l’emporter sur les risques à mesure qu’il est administré à plus de gens ».> Vaccins  : les médecins du travail auront plus de doses et de choix, annonce Elisabeth BorneLes services de santé au travail vont recevoir 100.

000 doses de vaccins Astra Zeneca supplémentaires en mai et pourront aussi recourir à Pfizer ou Moderna, a annoncé la ministre du Travail Elisabeth Borne. Jusqu’à présent, les entreprises vaccinaient les salariés de plus de 55 ans uniquement avec de l’Astra Zeneca. Avec l’ouverture de la vaccination à tous les Français de plus de 18 ans ayant une comorbidité et celle à venir pour tous les plus de 50 ans, « près de 5 millions de salariés sont concernés », selon le ministère du Travail.

> La Serbie payera ses ressortissants 25 euros pour se faire vaccinerL’un des pays européens le plus en pointe en matière de vaccination de sa population, avec à ce jour 1,3 million de personnes ayant reçu les deux doses, pour 7 millions d’habitants, la Serbie veut relancer sa campagne d’immunisation, alors que l’intérêt du public a diminué.000 dinars (25 euros) », a déclaré le président Aleksandar Vucic.

> Un essai clinique à base d’échanges de plasma pour éviter l’intubation des maladesL’établissement français du sang (EFS) Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en avril un essai clinique baptisé « CovidEp » basé sur le renouvellement du plasma de patients atteints de formes graves du Covid afin de leur éviter l’intubation. Le protocole s’adresse à des patients volontaires, souffrant d’une détresse respiratoire modérée, et placés sous « optiflow », une technique d’oxygénation pulmonaire à très haut débit, moins invasive que l’intubation qu’elle cherche à éloigner.« Les difficultés respiratoires des malades semblent être en partie liées à une forte présence de substances inflammatoires dans le sang et à d’autres infections.

On cherche à enlever ces substances anormales pendant quelques jours pour que le patient passe le cap de cette hyperinflammation ». l’un des coordinateurs de l’étude.A raison de séances d’une heure trente, trois jours de suite, trois litres de plasma (la partie liquide du sang) sont retirés et remplacés dans le corps des malades par du plasma de donneurs sains. « Il y a dans leur plasma tout un tas de substances inflammatoires, de la coagulation et de l’immunité, qui sont complètement désorganisées.

L’idée est d’en retirer au moins 60 % à chaque séance », décrit le Dr Hequet.> Vaccins aux publics non prioritaires  : Gabriel Attal « pas là pour faire des leçons de morale »Alors que les injections à tous les adultes, y compris en bonne santé, se multiplient, « je fais confiance à la responsabilité de chacun, mais confiance aussi au travail qui est mené dans nos centres de vaccination par les professionnels de santé », a répondu le porte-parole du gouvernement. Depuis samedi, la vaccination est ouverte à tous les adultes atteints de maladies chroniques les exposant à une forme grave de Covid.

> Cluster dans un navire amarré au Havre  : confirmation de dérivé du variant indien« Les investigations virologiques réalisées sur l’échantillon de deux prélèvements confirment la présence d’un virus dérivé du variant indien », a fait savoir l’Agence régionale de santé (ARS) de Normandie. « Les résultats des séquençages réalisés à la demande de l’ARS de Normandie ont été transmis hier par l’Institut Pasteur ».Le 18 avril dernier, un foyer de contagion de Covid avait été déclaré parmi les 25 membres d’équipage d’un navire au Havre.

Des cas positifs avaient été identifiés alors que le navire était en mer. L’ensemble de l’équipage avait été mis à l’isolement dès l’apparition des signes avant leur arrivée au Havre (cas positifs et contacts à risque) et la totalité de l’équipage a été dépistée.> Confrontée à une hausse des cas, la Malaisie renforce les restrictionsSeuls les commerces essentiels, comme les supermarchés et les stations-service ainsi que les cliniques seront autorisés à ouvrir, a-t-il détaillé.

Les restaurants pourront uniquement faire de la vente à emporter.> Le centre de vaccination du Stade de France monte en régimePrès d’un mois après son ouverture, le centre de vaccination du Stade de France a franchi la barre des 50.

000 injections administrées. De bons résultats qui motivent les gestionnaires à intensifier le rythme avec l’annonce d’un doublement des doses et des horaires désormais élargis à 7 jours sur 7.> L’Italie rouvre grand ses portesMario Draghi a annoncé l’instauration d’un « passeport vaccinal » dès le 15 mai, soit un mois avant l’Européen.

Il permettra une libre circulation dans toute la péninsule. La quarantaine imposée aux touristes sera levée mi-mai.> En plein G7, le ministre des Affaires étrangères indien déclare être potentiellement cas contactSubrahmanyam Jaishankar, actuellement en Grande-Bretagne pour les réunions du G7, a déclaré avoir été exposé à des cas potentiels de Covid.

« J’ai été informé hier (mardi) soir de l’exposition à des cas potentiellement positifs au Covid. Par mesure de grande prudence et aussi par égard pour autrui, j’ai décidé de conduire mes engagements en mode virtuel. Ce sera également le cas pour la réunion du G7 aujourd’hui », a-t-il tweeté.

> Australie  : la justice va examiner l’interdiction controversée des retours d’IndeLa justice australienne a accepté de mercredi de se pencher sur la décision très controversée de Canberra d’interdire aux Australiens de revenir au pays en provenance d’Inde, en proie à une très grave flambée épidémique. Un tribunal fédéral a annoncé qu’il examinerait en urgence le recours d’un Australien de 73 ans qui vit à Bangalore et souhaite rentrer en Australie.> Le chômage partiel a préservé l’emploi dans les DOM l’an dernierEn 2020, dans un contexte marqué par la crise sanitaire de Covid, le taux d’emploi des personnes de 15 à 64 ans dans les DOM historiques (Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion) est globalement stable, tandis que le volume d’heures travaillées recule nettement, indique ce mercredi l’Insee.

Le recours massif au chômage partiel a permis de préserver l’emploi. L’arrêt de certaines activités et les restrictions de circulation, en limitant les recherches d’emploi et la disponibilité pour travailler, ont entraîné une chute du chômage en trompe-l’oeil bien plus prononcée qu’en France métropolitaine.> La Banque de France maintient sa prévision de croissance pour 2021La Banque de France persiste à penser que la France connaîtra en 2021 une croissance économique supérieure à 5 % même si la crise due au coronavirus n’est pas terminée, a déclaré mercredi son gouverneur François Villeroy de Galhau.

‘Nous allons connaître cette année un fort rebond’, a dit François Villeroy de Galhau sur BFM Business. ‘Nous estimons que la croissance sera supérieure à 5 %.’ > Le vaccin AstraZeneca ne s’écoule pas assez viteLa vaccination décolle.

La semaine dernière, 2,7 millions de doses de vaccins contre le Covid ont été injectées en France, contre 2,5 millions les sept jours précédents et 3 millions sont attendues pour la semaine en cours. Tout irait pour le mieux, s’il n’y avait pas la pierre d’achoppement AstraZeneca. Ce vaccin mal-aimé ne s’écoule pas assez vite, alors qu’on a encore besoin de lui pour remplir les objectifs de vaccination.

Dimanche dernier, 75 % des doses livrées par AstraZeneca avaient été injectées, contre plus de 90 % des Pfizer et 85 % des Moderna.> L’Inde débloque 6,7 milliards de financement pour les vaccins et le secteur de la santéLa Banque centrale de l’Inde a annoncé mercredi que 6,7 milliards de dollars de financement bon marché seraient débloqués pour les fabricants de vaccins, les hôpitaux et entreprises du secteur de la santé pour aider à contrer la deuxième vague de Covid qui ravage le pays. Le gouverneur de la Reserve Bank of India (RBI), Shaktikanta Das, a annoncé que ces prêts seraient disponibles jusqu’au 31 mars de l’année prochaine et a promis des mesures « non conventionnelles » si la crise devait s’aggraver.

> Le gouvernement envisagerait d’allouer plus de doses de vaccins aux zones touristiques pendant l’étéSelon les informations de franceinfo, le gouvernement réfléchit à la possibilité de redistribuer plus de doses de vaccins aux zones touristiques durant l’été. Dans le cas ou une personne a reçu sa première dose dans son lieu de résidence, l’exécutif souhaite lui éviter un aller-retour pour sa seconde dose. L’injection d’une première dose pourrait aussi être organisée sur le lieu de vacances.

Une difficulté subsiste  : il faut pour cela pouvoir ouvrir suffisamment de centres de vaccination et trouver du personnel administratif et soignant, disponible pour faire fonctionner ces centres.> Près de 4.000 décès supplémentaires recensés en IndeLe nombre de décès dus au coronavirus en Inde a augmenté de 3.

780 au cours des dernières 24 heures, un jour après que le pays soit devenu le deuxième pays au monde, avec les Etats-Unis, à franchir le triste cap des 20 millions d’infections. Selon les données publiées par le ministère indien de la santé, 382.315 cas supplémentaires ont été enregistrés mercredi.

> Début des vaccinations à la Défense ArenaAprès le Stade de France, La Défense Arena de Nanterre se transforme en vaccinodrome. Il a accueilli 1.000 personnes dès le lundi 3 mai.

 Un troisième centre similaire devrait ouvrir jeudi 6 mai Porte de Versailles, dans le 15e arrondissement de Paris.Le chef de l’Etat est attendu jeudi en milieu de matinée au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, où se tiennent les grands salons comme celui de l’Agriculture, en compagnie des ministres de la Santé Olivier Véran et de l’Intérieur Gérald Darmanin.> Etats et entreprises rivalisent d’imagination pour pousser à la vaccinationEn Inde, en Allemagne ou aux Etats-Unis, les gouvernements et les entreprises utilisent la carotte et le bâton pour pousser les citoyens et les salariés à se faire vacciner.

 En Nouvelle-Zélande, le refus de se faire vacciner contre le Covid peut exposer certains professionnels au licenciement. Tour d’horizon des mesures à travers le monde.> Brésil  : la confiance aveugle de Bolsonaro en la chloroquine critiquéeL’ancien ministre brésilien de la Santé a déclaré mardi lors d’une audition parlementaire que le gouvernement du président Jair Bolsonaro avait pleinement conscience que le traitement à l’hydroxychloroquine qu’il prônait pour les patients atteints du Covid ne reposait sur aucune base scientifique.

Luiz Henrique Mandetta, limogé en avril 2020 par le président d’extrême droite pour avoir refusé de faire l’éloge de l’hydroxychloroquine, était interrogé dans le cadre d’une enquête du Sénat sur la gestion gouvernementale de l’épidémie de coronavirus, qui a causé plus de 408.000 décès dans le pays.Cette enquête semble à même de nuire à Jair Bolsonaro en amont de l’élection présidentielle de l’an prochain, alors que le dirigeant s’est opposé aux mesures de confinement et de distanciation sociale, et n’a pas réussi à garantir au Brésil un accès rapide aux vaccins contre le Covid.

> Le Japon envisage de prolonger l’état d’urgenceLe gouvernement japonais envisage de prolonger l’état d’urgence instauré à Tokyo et dans d’autres grandes zones urbaines, au-delà du 11 mai, ce qui pourrait remettre en question la tenue des Jeux Olympiques d’été. Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga rencontrera les principaux ministres du gouvernement mercredi pour discuter d’une éventuelle prolongation, rapporte mercredi le journal japonais « Yomiuri » sans citer de sources.> Le G7 sous pression pour se montrer plus solidaire sur les vaccinsAppelés par l’OMS à la solidarité face à la pandémie, les pays riches du G7 discutent ce mercredi des moyens d’assurer une distribution plus équitable des vaccins anti-Covid.

 A l’heure où l’avancée des campagnes de vaccination en Europe ou aux Etats-Unis permet une levée progressive des restrictions en place contre le coronavirus, les pays pauvres manquent encore cruellement de doses à injecter pour lutter contre la pandémie.Le système de partage avec les pays pauvres Covax, qui se fournit principalement en vaccins d’AstraZeneca, patine  : il n’a livré que 49 millions de doses dans 121 pays et territoires, contre un objectif de 2 milliards en 2021.> Le Royaume-Uni débloque près de 30 millions de livres pour tester l’efficacité des vaccins contre les variantsLe gouvernement britannique a annoncé mercredi investir pour tester l’efficacité des vaccins anti-Covid contre les variants et garder « une longueur d’avance » sur le virus.

 En pointe pour le séquençage des variants, le Royaume-Uni va débloquer 29,3 millions de livres (33,8 millions d’euros) pour augmenter les capacités de dépistage du centre militaire de Porton Down (sud de l’Angleterre), a indiqué le ministère de la Santé.Ce dernier pourra ainsi traiter 3.000 échantillons par semaine, contre 700 actuellement, pour mesurer le niveau d’anticorps générés par les vaccins en vue de développer plus rapidement des sérums contre des mutations de la maladie Covid.

> Premier feu vert des députés français au « pass sanitaire »

Les députés de la commission des Lois ont donné mardi soir un premier feu vert à l’instauration d’un « pass sanitaire » pour l’accès à des rassemblements de plus de 1.000 personnes, malgré de vives réticences chez certains élus. Ce projet, voulu par Emmanuel Macron, viendrait compléter le « pass sanitaire » exigé au niveau européen pour les déplacements à l’étranger.

Pour le ministre de la Santé Olivier Véran, un tel dispositif vise à éviter l’apparition de « cluster ou supercluster » et « correspond à une démarche qu’on voit émerger dans de nombreux pays ». Sa rédaction « exclut de fait tout usage d’un pass sanitaire pour les activités de la vie courante », a poursuivi le ministre. Des députés de la majorité emmenés par la présidente de la commission des Lois, Yaël Braun-Pivet, ont néanmoins tenu à apporter des garde-fous, en amendant le projet gouvernemental.

> Royaume-Uni  : une troisième dose de vaccin pour les plus de 50 ans à l’automneTous les Britanniques âgés de plus de 50 ans se verront proposer une troisième injection de vaccin contre le Covid à l’automne. rapporte le journal The Times. Deux options sont sur la table.La première implique des vaccins spécifiquement modifiés pour s’attaquer aux nouveaux variants.

La seconde porte sur une troisième injection de l’un des trois vaccins déjà utilisés  : Pfizer-BioNTech, Oxford-AstraZeneca ou Moderna, précise le journal. Au total, plus de 34,6 millions de personnes en Grande-Bretagne ont reçu une première dose de vaccin, soit plus de 52 % de la population.

> Joe Biden promet de vacciner les adolescents dès que possible

Joe Biden a lancé mardi une « nouvelle phase » de la campagne de vaccination contre le Covid aux Etats-Unis, qui doit intégrer les adolescents et cibler les Américains plus réticents.

Le président américain a annoncé que les Etats-Unis étaient prêts à lancer « immédiatement » une campagne de vaccination des adolescents en cas d’autorisation du vaccin anti-Covid de Pfizer pour ces derniers. « Si cette annonce arrive, nous sommes prêts à agir immédiatement », a-t-il déclaré lors d’une allocution depuis la Maison-Blanche.

> Baisse du nombre de patients en réanimation après 2 jours de hausse

Après deux jours consécutifs de hausse, le nombre de patients en réanimation en France en raison du Covid est reparti à la baisse ce mardi. Au total, 5.504 personnes étaient traitées dans les unités de soins critiques (réanimation, soins intensifs et soins continus), soit 126 de moins que la veille, montrent les données publiées par le site Geodes de Santé publique France.

Les hôpitaux ont enregistré 243 nouveaux décès dus au Covid au cours des dernières 24 heures. En un jour, 24.371 nouveaux cas de contamination par le coronavirus ont été recensés, contre 30.

317 mardi dernier.