EN DIRECT : Législatives : Marine Le Pen affirme que Macron "ne pourra faire ce qu'il veut"


« IL VA FALLOIR CRÉER DU CONSENSUS », CONCÈDE STANISLAS GUERINI

« Pour nous, majorité présidentielle, qui avons envie de faire avancer le pays autour de l’intérêt général, il va falloir une capacité à créer du consensus, du compromis à l’Assemblée », a constaté sur RTL le ministre de la Fonction publique Stanislas Guerini, élu dimanche à Paris d’une très courte marge contre une candidate de la Nupes. « Oui, nous sommes dans une situation plus complexe, plus délicate, mais pour l’intérêt de notre pays il faudra en faire sortir quelque chose de positif », a-t-il poursuivi.

« L’esprit de ce que l’on souhaite faire, c’est à partir de la majorité relative, aller chercher sur des textes d’intérêt général celles et ceux qui voudront faire avancer le pays avec nous », et ce, « pas simplement avec les Républicains » mais « avec tous bancs de l’Hémicycle », a ajouté le délégué général d’En Marche. Et d’insister : « cette majorité ne se constitue pas avec des étiquettes politiques, mais autour de textes d’intérêt général ». 

« On n’a pas vocation à faire une sorte de contrat de gouvernement avec le RN ou quiconque, non. Mais texte par texte, (.) je suis certain que l’on pourra dégager des majorités. Mais oui, il va falloir faire un peu différent. Nous sommes face à une situation inédite dans la Ve République », a-t-il aussi déclaré.