EN DIRECT : Panne des numéros d'urgence : "Le PDG d'Orange doit rendre des comptes", prévient Véran


Dans un communiqué, le gouvernement a annoncé la fermeture de la cellule interministérielle de crise mise en place après la panne généralisée des numéros d’urgence. Les « numéros courts d’urgence » sont, de nouveau, pleinement opérationnels. 

« Une surveillance renforcée restera cependant en place autant que nécessaire, en lien permanent avec la cellule de crise d’Orange, toujours en place », précisent toutefois les autorités. 

À noter qu’un « audit formel de contrôle de la sécurité et de l’intégrité du réseau et des services d’Orange » a été lancé pour établir les causes du dysfonctionnement et éviter qu’il ne se reproduise. Il sera piloté par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), appuyée par l’Inspection générale de l’administration et l’Inspection générale des affaires sociales, le Conseil général de l’économie et le Commissariat aux communications électroniques de défense. Les conclusions de cette enquête seront rendues publiques dans un délai de deux mois.