la nouvelle étoile montante du rap est au Printemps de Bourges


Révélé par Tiktok, Yamê se produit la scène du festival du Printemps de Bourges. Révélation masculine 2024 aux Victoires de la musique, le chanteur franco-camerounais répond aux questions de Céline Durchon.

    Vous êtes connus grâce à Tiktok ?

Oui c’est clair. C’est vrai que Tiktok ça a été un gros boost pour moi. Ça a permis de montrer un petit peu mon côté piano, voix très vocale, très simple aussi et c’est la première chose qui a fonctionné. Et après derrière on a fait une instru notamment pour Bécane, et c’est vrai que ça a été une transformation incroyable.

la nouvelle étoile montante du rap est au Printemps de Bourges

  • Vous avez une voix assez singulière, est- ce un instrument en plus sur scène ?

C’est comme ça que je le conçois. Et comme j’aime bien souvent dire que mon premier message c’est la mélodie, donc c’est-à-dire le son qui est issu de mon instrument, la voix.

  • Vos musiques c’est du rap, de la chanson française et à la fois des sonorités africaines, en passant de Papa Wemba à Serge Gainsbourg ? C’est quoi votre style finalement ?

J’en ai pas. Mon style, c’est la bonne musique dès que ça me plaît. C’est très subjectif, mais généralement dès que c’est de la bonne musique, quel que soit le style, ça va être dans ma playlist. Après ça peut aller du rap à la chanson française d’un coup et mais j’aime bien ça justement, ça fait un gros relief dans la playlist. Alors je sais pas si les gens sont au courant. Moi votre prénom c’est Emmanuel, on va le dire quand même quand on passe de Emmanuel à Yamê, ça veut dire Quoi ?

Yamê, ça veut dire « le verbe » dans la langue de mon père, le beau. J’ai choisi ce terme parce que c’est un terme que j’entendais déjà beaucoup de la bouche de mon père dans les chansons.

 Et que j’aimais bien. Déjà je trouve ce nom harmonieux, joli et sa signification aussi, je la trouvais très intéressante.

  • Le verbe ça ressemble à quoi justement ? Un concert de Yamê ?Il me semble que vous êtes 7 sur scène, donnez-nous un petit avant-goût pour ce soir ?

Ça ressemble à une réinterprétation des chansons. Je tiens vraiment à cœur de réinterpréter à chaque fois les chansons, de proposer un peu une expérience nouvelle, un truc nouveau. Quand je vais sur, scène avec mon équipe, d’où justement ce nombre de 7 alors que 

C’est notre première tournée, mais c’est explosif !

  • Comment vous vivez aujourd’hui ? Le fait d’être aujourd’hui au Printemps de Bourges, vous avez commencé dans des salles parisiennes, c’est ça ?

Exactement. Bah c’est incroyable le chemin fait. Le message fait son chemin. C’est vraiment une grosse reconnaissance. Là on est allé assez vite sur une première tournée d’été de festivals et tout de suite avec une grosse formation donc c’est incroyable. Je m’attendais pas à ça et et j’en suis reconnaissant tous les jours.

  • Votre public participe aussi beaucoup hein dans dans vos concerts ?

Ouais j’aime bien faire participer ls public, un peu comme Jacob Collier.