Selon plusieurs études, les hommes célibataires seraient bien moins portés sur l'hygiène que les femmes


« Peur » de se laver les fesses, caleçons sales portés plusieurs jours de suite et draps changés une fois par trimestre : selon plusieurs études, une grande partie des hommes célibataires aurait une hygiène douteuse. ce qui pourrait expliquer leur célibat ?

Et si ce qui empêchait les hommes célibataires de trouver l’amour, c’était eux-mêmes ? Plusieurs études relèvent en effet les différences d’hygiène qui existent entre les hommes et les femmes célibataires, et certaines conclusions sont pour le moins inquiétantes…

Selon plusieurs études, les hommes célibataires seraient bien moins portés sur l'hygiène que les femmes

Près de la moitié des hommes changent leurs draps tous les 4 mois

Une étude réalisée en avril 2022 s’est penchée sur la fréquence à laquelle les célibataires britanniques changent leurs draps. Et comme le rapporte The Independent, hommes et femmes ne sont pas égaux à ce niveau-là. Parmi les 2 250 Britanniques interrogés, 45 % des hommes ont répondu attendre parfois quatre mois avant de changer leurs draps et 12 % ont avoué le faire uniquement quand ils s’en souviennent. À l’inverse, 62 % des femmes célibataires disent laver leurs draps toutes les deux semaines, ce qui représente uniquement un quart des hommes célibataires. Une fois en couple en revanche, il n’est pas précisé qui s’occupe de les changer, mais 35 % des couples les changent toutes les trois semaines.

Un vrai festin pour les acariens, qui se nourrissent essentiellement de peaux mortes  ! Comme le rappelle le média Doctissimo, le corps humain libère environ 15 millions de particules de peaux mortes par nuit, en plus de toutes les bactéries que l’on peut apporter de l’extérieur, causant alors allergies et problèmes de peau. Miam.

30 % des hommes ne changent pas de caleçon tous les jours

La pandémie de Covid-19 a permis de voir que de nombreuses personnes ne se lavaient pas vraiment les mains ou tout du moins ne savaient pas le faire correctement. Une étude réalisée pendant le confinement en 2020 pour 24 Matins s’intéressait à l’hygiène des Français·es. Et si début février 2020, 71 % des hommes se lavaient “au moins une fois par semaine”, au mois d’avril ils n’étaient plus que 61 % à le faire. Autre conclusion alarmante  : seuls 68 % des hommes changent de caleçon tous les jours, alors que 91 % des femmes pensent à changer de culotte quotidiennement. Un manque d’hygiène qui interroge, et peut “apporter quelques mauvaises odeurs et peut aussi entraîner une baisse de moral et de confiance en soi” selon Oh  ! My Mag.

Les hommes hétéros ont-ils peur de se laver les fesses ?

Si les rares changements de caleçons et le lavage de draps trimestriel vous ont dégoûté·es, attendez la suite  : selon les utilisateur·ices de TikTok, les hommes hétérosexuels oublieraient de laver une partie importante de leur corps sous la douche  : les fesses, ou plus précisément la raie des fesses. Une information très partagée et rapidement reprise par l’actrice Julia Fox, selon laquelle il s’agirait ni plus ni moins “d’homophobie internalisée”, les hommes hétérosexuels ayant peur de “trop apprécier ce petit chatouillement”. Le magazine américain a alors mené l’enquête et demandé à dix hommes leurs habitudes en termes d’hygiène anale.Sept hommes ont répondu qu’il était évident, pour eux, de nettoyer cette partie de leur corps et un homme homosexuel a répondu que “la plupart des hommes gays n’ont pas le luxe de voir l’entretien de leurs fesses comme une option”. Un homme âgé de 33 ans a avoué ne pas le faire tout simplement parce qu’il n’y pensait pas et un autre a demandé si “laisser couler l’eau comptait” parce qu’il n’avait “aucune intention d’aller par-là avec ses mains”. Miam (bis).

Et la douche n’est pas le seul endroit où les hommes hétéros semblent avoir peur de mettre les mains  : selon Metro UK et Reddit, s’essuyer les fesses après la grosse commission ne serait pas assez viril, et les hommes n’osent pas « aller par-là avec mains »… et certains préféreraient donc remettre leur caleçon (déjà porté la veille si vous avez suivi). On vous laisse faire votre propre sondage auprès des hommes de votre entourage, et on leur souhaite bon courage dans leur quête de l’amour. selon une étude de l’Ifop⋙ Mauvaise hygiène, lourdeur, paresse… Ces tue-l’amour à bannir au plus vite⋙ Journée mondiale de l’hygiène menstruelle  : arrêtons de parler « d’hygiène », déjà  !