"Les FE doivent aller plus vite et faire du bruit"


Les visiteurs présents à la nocturne de ce vendredi au Salon de l’Auto à Bruxelles ont assisté à un petit moment de spectacle : au volant d’une DS de la saison précédente repeinte aux couleurs du drapeau national, Stoffel Vandoorne a fait une entrée triomphale dans les halls d’un des plus grands événements publics du pays.

Un spectateur passionné savoure une voiture avec les yeux et les oreilles. Et on sait que les voitures électriques de série commencent à adopter ce gadget. Alors, pourquoi ne pas essayer avec les FE ? » Vandoorne garde un pied en F1 en étant en réserve de la république chez Aston… Si on ajoute votre programme de réserviste pour Aston Martin F1, vous n’aurez pas une seconde à vous cette année… « Mes semaines seront chargées, c’est vrai. Je ferai la navette entre la Belgique, Paris où se trouve le QG de DS, Silverstone qui abrite l’usine AMR, sans oublier tous les ePrix à travers le monde. Au final, je suis en contact avec des nouvelles équipes mais mon agenda reste en soi similaire à ce que j’ai connu avec Mercedes jusqu’en 2022 » Avez-vous encore des contacts avec Mercedes ? « Ma collaboration avec Mercedes est terminée vu qu’ils ne font plus de Formula E. Je suis très heureux d’avoir connu cette période et elle est derrière moi désormais. Mais je garde encore d’excellentes relations avec Toto Wolff qui a fait beaucoup pour moi. »