France profonde, le coin des pédés. Depuis...


Rapport de l’Interzone : France profonde, le coin des pédés.Depuis petit, chasseurs, agriculteurs, gitans pédés se côtoient sans problème.

C’est bucolique et sympa comme tout. Aucune capote qui traine. Juste des bagnoles d’habitués, des pères de familles partis ‘faire un tour » et, pour l’anecdote, le camping-car c’est une sorte de Boss final, en perruque blonde et bas résilles qui a sa porte toujours ouverte.

Bonne balade.