Galtier en conf : Fournier, Neymar, la liberté de Mbappé, Verratti et mercato


Samedi, dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1 2022-2023, le Paris Saint-Germain affrontera Nice au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Sport 360). A 2 jours de cette rencontre, le coach parisien Christophe Galtier a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer les accusations de Julien Fournier (qui était son directeur du football à Nice), la joie de Neymar (attaquant de 30 ans), la déclaration de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans) sur ses libertés en moins par rapport à l’Equipe de France, un point sur l’infirmerie dont Marco Verratti (milieu de 29 ans) et le mercato.

Galtier « Sur la forme, je ne suis pas surpris connaissant le personnage. »

Les accusations de Julien Fournier ?

Il est prétentieux. Je ne suis pas surpris de la manière dont il s’est exprimé, je ne suis pas surpris non plus, quand on est l’entraîneur du PSG il y a une grande exposition et je ne veux pas me fatiguer à répondre sur tout ce qui se dit parce que la fonction fait qu’automatiquement on crée un débat après l’autre. Sur la forme, je ne suis pas surpris connaissant le personnage. C’est ce que j’ai à vous dire.

Neymar souriant, comment juger sa métamorphose et son bien-être ?

Il me semble heureux, tout le monde le constate de par ses performances. Je le répète encore une fois que dès ma prise de fonction j’ai vu un joueur investi, qui avait sans doute beaucoup travaillé avant la reprise. Il a des objectifs très élevés en club et en sélection. Et dans ce cas, vous faîtes en sorte de tout mettre en œuvre. Et il est très heureux.

Galtier « Il y a un décalage entre ce que vous percevez de quelques images ou déclarations et la réalité du vestiaire. »

Un premier bilan sur l’entente entre les 3 stars de devant ?

Je suis très surpris de vous répéter toujours la même chose. Depuis que je suis arrivé, tous les jours, tout ce que je vis, je vis des choses normales de la vie d’un vestiaire. Il n’y a rien que me surprenne ou m’interpelle. Les joueurs veulent réussir et ils sont en concurrence.

On a des grands champions avec de la personnalité et de l’ego, mais on a un vestiaire très agréable. Il y a un décalage entre ce que vous percevez de quelques images ou déclarations et la réalité du vestiaire. Le vestiaire vit bien ensemble.

Galtier « On était convaincu qu’il fallait un 4e joueur avec un profil différent pour avoir d’autres options. »

La phrase de Mbappé sur les libertés en moins au PSG ? C’est lié au terrain ou au mercato ?

On en a parlé, son analyse est juste : il n’est pas dans la même configuration dans les deux équipes. On a en parlé durant la préparation. Ce sont des discussions que j’ai eues avec le président et Luis Campos en construisant la structure du secteur offensif. On était convaincu qu’il fallait un 4e joueur avec un profil différent pour avoir d’autres options. Il n’est pas venu, c’est dommage, c’est comme ça.

La réflexion est juste. On a d’autres profils que Giroud, mais on a aussi des choses intéressantes. La preuve avec ses buts. La relation technique qu’ils ont entre Mbappé, Neymar et Messi est différente de l’Equipe de France.

Galtier « Je ne pense pas qu’il ait moins de liberté. »

Mbappé a accepté d’avoir moins de liberté ?

Je ne pense pas qu’il ait moins de liberté. Il est le seul point fixe en haut compte tenu de nos profils, alors que quand il est avec Giroud en Equipe de France il peut trouver d’autres espaces, d’autres possibilités. Nous n’avons pas ce profil. Mais il est tout aussi intelligent pour trouver les bons déplacements dans les autres associations. dans son espace préférentiel.

Galtier « On a été déçu de ne pas avoir le défenseur supplémentaire. »

La fonction au quotidien de Luis Campos en dehors du mercato ? 

On a une relation permanente, on échange sur la gestion des matchs, de l’effectif. Il a aussi une relation autre que football avec les joueurs et l’entourage. Il est omniprésent, même sans être là physiquement. On échange tous les joueurs. On est aussi dans la projection sur ce qu’on aimerait faire sur les prochains mercatos.

Après, quand on est dans la compétition il faut en sorte que tout fonctionne bien dans tous les services. Il y a une exigence au quotidien. Il est très ouvert à la discussion, il prend les informations et intervient quand il le faut sur des sujets bien précis.

Campos a dit que le mercato est raté ?

On a été déçu de ne pas avoir le défenseur supplémentaire. On rentre dans une longue série de matchs, on aurait aimé avoir le joueur supplémentaire en défense et ce joueur en plus en attaque pour débloquer sur certaines situations. C’est très rare d’être satisfait d’un mercato. Mais nous savons avec Luis que le président a fait le maximum pour que nous puissions être satisfaits.

Quel avis sur Nice ?

Enfin une question sur le football (sourire). ils ont recruté des joueurs offensifs qui connaissent bien la Ligue 1, il y a le retour de Pépé, Laborde, Diop qui arrive de Monaco. Il y a de quoi faire.

Je suis toujours les résultats dans les clubs où je suis passé, dans un club où j’ai été très heureux et avec qui j’ai beaucoup échangé dans les dernières heures. Cela met du temps à se mettre en place avec Lucien (Favre), mais je suis convaincu qu’ils ont l’équipe et l’entraîneur pour aller haut.

Verratti, Mbappé et Messi à l’entraînement ce vendredi.

Comment vont Verratti, Mbappé et Messi, absents de l’entraînement ?

Marco Verratti est suspendu, il avait pris un coup au mollet. Il s’entraînement normalement demain avec le groupe. On a soigné son hématome. C’est aussi parce qu’il est suspendu samedi que l’on a laissé du temps au staff, pour ne pas se précipiter.

Concernant Messi, il est de retour, il sera à l’entraînement demain. Il a beaucoup voyagé aux Etats-Unis. Donc je lui ai laissé du repos. Mais il va bien. Il est en forme, il heureux, il marque des buts. Pour Kylian, il s’est entraîné normalement hier et ce matin on a décidé de le gérer à l’intérieur avec un travail spécifique. Il a enchaîné une grosse semaine avec Lyon et la sélection. Demain il sera à l’entraînement collectif.

Galtier « il faut leur rappeler que si on peut faire mal à l’adversaire rapidement, lui faire mettre un genou à terre, ce sera toujours bénéfique. »

Comment ça va physiquement pour le groupe ?

On est vigilant, c’est le premier match d’une longue série. Mais tout est mis en place pour analyser tous les marqueurs que l’on peut avoir pour faire en sorte d’avoir des joueurs compétitifs, en forme, et d’éviter les blessures au maximum.

Comment être plus tueur face au but ?

Il y a aussi les gardiens qui ont été performants. Mais il faut en parler, le signaler. J’ai des joueurs très intelligents, mais il faut leur rappeler que si on peut faire mal à l’adversaire rapidement, lui faire mettre un genou à terre, ce sera toujours bénéfique sur la gestion de l’enchaînement des matchs et des temps de jeu.

Il y a aussi eu un peu de fatigue. Cela génère des erreurs techniques, on voit moins vite, mais on a eu beaucoup de situations que ce soit contre Brest, à Haïfa ou à Lyon.  Mais on a eu très peu de réussite, avec peu de buts, ce qui donne de l’espoir à l’adversaire et on doit donc avoir une débauche d’énergie. Je me demande si les joueurs font pas exprès pour éviter la rotation (rires). C’est un clin d’oeil à mes joueurs (sourire).