Grand Prix de France : les échos du paddock


Après une édition 2020 annulée, le Grand Prix de France est de retour au calendrier de la F1 et pour une troisième fois sur le Circuit Paul Ricard depuis son nouveau contrat au sein de la discipline reine.

Plus on avance dans la saison, et plus le marché des pilotes s’agite.

Les échos du paddock

Hamilton espère être à la retraite à 40 ans

Lewis Hamilton laisse entendre une fois de plus que sa retraite de la Formule 1 n’est plus si éloignée que cela. « J’espère vraiment ne plus courir à l’âge de 40 ans », a déclaré le septuple Champion du Monde, qui a eu 36 ans en janvier, au journal italien Corriere della Sera. car il y a tellement de choses que je veux encore faire. »

Lewis Hamilton serait prêt à prolonger pour une année supplémentaire avec Mercedes en 2022 avec un réduction de salaire, mais une prime doublée en cas de victoire. « Les choses évoluent si vite dans la vie que cela peut vous surprendre », a déclaré le britannique. « Par exemple, je ne m’attendais pas à m’amuser autant cette saison », a déclaré Hamilton au Corriere della Sera, faisant référence à son duel avec Max Verstappen. « Je découvre chaque jour de nouvelles choses sur moi-même. »

Hamilton Lewis (GBR), Mercedes-AMG Petronas Formula One Team (GRB), portrait

Le personnel Honda pourrait basculer chez Red Bull Racing

Honda envisage une dernière poussée technologique pour mettre en place les deux équipes alors qu’elles devront se passer du soutien du motoriste à partir de 2022. Yamamoto (directeur général Honda F1) a admis que plusieurs membres du personnel Honda actuellement chez Red Bull passeront prochainement chez Red Bull Powertrains.

La prochaine étape pourrait être que certains membres du personnel de Honda actuellement basés au Japon emboîtent le pas. « Pour le moment, il n’est pas prévu que ces employés passent à Red Bull, mais cela pourrait changer à la fin de la saison », a admis Yamamoto.

Échange de châssis entre Hamilton et Bottas

Mercedes a confirmé que Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont échangé des châssis avant le Grand Prix de France pour s’assurer que les deux châssis effectuent des kilométrages similaires. « Ce n’est pas un nouveau châssis », a déclaré Bottas à la presse. « Il a toujours été prévu pour moi de changer de châssis à ce stade de la saison. »

« Nous avons vu qu’à Monaco, pour moi, j’ai réussi à trouver les réglages et la confiance et à faire fonctionner les pneus et Lewis n’a pas réussi », a déclaré Bottas. « C’était presque l’inverse à Bakou. Il y avait une grosse différence vers la fin du week-end avec les réglages. »

Pit lane, Ambiance

Bien que cela puisse sembler ambitieux et improbable, l’ancienne équipe Racing Point est dans une période de croissance agressive après le rachat de Lawrence Stroll. « Si nous pouvions être prétendants au championnat du monde dans trois ou quatre ans, ce serait un succès », a déclaré le patron de l’équipe Otmar Szafnauer, selon RTL allemand.

Dans la foulée, l’écurie a confirmé l’arrivée de Luca Furbatto comme nouveau directeur technique. Luca Furbatto rendra compte à Andrew Green, qui occupera le nouveau poste de directeur technique avec effet immédiat. La signature de Luca est la première d’un certain nombre de nouvelles embauches importantes alors que l’équipe continue de renforcer en profondeur ses opérations techniques.

Sebastian Vettel, Aston Martin, 2nd position, with his trophy and Champagne

Les pilotes ont boycotté la conférence Pirelli

Alors que Pirelli souhaitait tenir une conférence ce jeudi après-midi avec la présence des pilotes, ces derniers n’auraient pas souhaité y assister. Verstappen s’est clairement exprimé sur l’enquête de Pirelli lors de la conférence de presse de jeudi après-midi.

Le néerlandais a estimé que les résultats de l’enquête étaient vagues et que le fournisseur de pneumatiques devait revoir sa copie. « Si au lieu de tourner à droite, j’avais tourné à gauche dans le mur, les choses auraient pu être très différentes. Vous ne pouvez pas l’ignorer, je pense », a-t- il déclaré. Stroll a également exprimé sa déception face à l’enquête. Les deux pilotes semblent avoir le soutien de leurs collègues, comme en témoigne le boycott commun de la réunion.

Pour Gasly, les choses sont entre les mains de Red Bull

Même s’il s’agissait de rumeur concernant un mouvement vers Alpine, la prolongation d’Esteban Ocon enlève désormais cette possibilité pour Pierre Gasly. Alors qu’il est toujours sous contrat avec Red Bull encore deux ans, son avenir proche se dessine avec AlphaTauri. Bien sur, l’écurie de Faenza fait de beaux résultats, mais elle ne pourrait pas à terme devenir un Top Team.

« Parler de mon avenir, je pense qu’il est encore assez tôt », a-t-il répondu en conférence de presse. « De mon côté, les choses sont entre les mains de Red Bull. En fin de compte, ce sera à eux de décider si nous continuons ensemble, continuons avec AlphaTauri, avec Red Bull ou d’autres options. »

Gasly Pierre (FRA), Scuderia Alpha Tauri Honda (ITA), portrait

Bottas nie toute décision prise par Mercedes

Valtteri Bottas a reconnu jeudi que les spéculations se multipliaient concernant son avenir en Formule 1 avec Mercedes, mais a nié que quoi que ce soit ait été décidé. « Vous ne pouvez pas toujours bloquer le bruit qui nous entoure, et chaque saison est la même chose, les mêmes questions et les mêmes spéculations. Cela fait partie du sport ».

« Nous n’avons pas encore vraiment discuté du contrat avec Mercedes, et cela finira par arriver », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il n’avait pas beaucoup réfléchi à un « plan B ». Bottas est en fin de contrat à la fin de la saison et certains médias ont suggéré qu’on lui avait déjà dit qu’il ne serait pas prolongé, le britannique George Russell étant sur le point de quitter Williams.

« Ce sont des spéculations et je suis sûr qu’il y a toutes sortes de bruits qui ne sont basées sur aucun fait », a-t-il ajouté. « Les gens essaient d’inventer des histoires juste pour les clics. C’est comme ça que ça se passe. »

Bottas Valterri (FIN), Mercedes-AMG Petronas Formula One Team (GRB), portrait