Il craque face à Nikos Aliagas


En pleine convalescence après avoir contracté la Covid-19, Moundir a accepté d’être l’invité de Nikos Aliagas dans 50 Mn Inside. Venu pour se confier sur sa maladie, Moundir a tout simplement craqué et a fondu en larmes face à l’animateur. Non Stop People vous en dit plus.

Moundir atteint de la Covid-19 : Il craque face à Nikos Aliagas

Ces dernières semaines ont été très compliquées pour Moundir. L’ancien aventurier de Koh-Lanta a expliqué avoir contracté une forme grave du coronavirus. Face à son état de santé, il a été hospitalisé puis placé sous oxygène. Et après être sorti de l’hôpital très affaibli, il a par la suite fait une embolie pulmonaire. Auprès de Télé Loisirs il y a quelques jours, il était revenu sur cette période douloureuse : « On m’a tellement gavé de médicaments et de perfusion que le corps en a pris un coup, le foie a été attaqué. J’ai arrêté les médicaments, j’ai morflé pendant 72 heures. Ça va mieux même s’il me reste des particules de Covid dans le poumon. Je fais du vélo d’appartement tous les jours pour me remettre au plus vite et j’ai repris le travail. Parfois la douleur revient, je fais avec ». En meilleure forme, Moundir a accepté de répondre aux questions de Nikos Aliagas. Vidéo :: « Parfois la douleur revient, je fais avec  » :

« Parfois la douleur revient, je fais avec  » : Moundir se confie sur son infection à la Covid-19

VIDÉO SUIVANTE

« Un entretien bouleversant à ne pas manquer »

Ce samedi 15 mai, Moundir sera donc l’invité de 50 Mn Inside. Et face à l’animateur de TF1, Moundir va craquer et fondre en larmes en évoquant son combat contre la maladie : « Mon frère Tarik, lorsque j’étais en réanimation, me faisait écouter les messages d’amour et de bienveillance qu’on m’envoyait et j’entendais. Je ne pouvais pas parler mais ça me faisait du bien. Et je ressentais des sensations au fur et à mesure donc je sentais qu’à ce moment-là la douceur que je sentais sur ma main droite commençait à partir. Alors peut-être qu’on va me prendre comme un fou mais je pense que c’était mon père qui me tenait ». Sur Twitter, Nikos Aliagas a fait part de son émotion suite à sa discussion avec Moundir : « Un entretien bouleversant à ne pas manquer. L’émotion d’un homme qui a senti sa vie partir, la gratitude d’un homme face au corps hospitalier, l’hommage d’un fils à son père.Le témoignage de Moundir ne vous laissera pas indifférent ». Un entretien à découvrir ce samedi 15 mai sur TF1.