« Il y a là-haut la quête d’une relation plus vraie »


Il m’a appris à comprendre les arbres il travaillait dans le secteur de l’industrie

Paolo Cognetti En aparté

Ses dates

Il vivra désormais de l’écriture aux éditions Stock. « Ça parle d’un loup qui cherche son bonheur, comme tous les êtres vivants. »

Sa montagne de cœur

Le Monte Rosa« C’est la montagne de mon enfance, dans la vallée d’Ayas, en Val d’Aoste.

« Il y a là-haut la quête d’une relation plus vraie »

Elle rencontre une grande chaîne avec beaucoup de sommets de 4 000 mètres. C’est là que se trouve le refuge le plus haut d’Europe, la cabane Reine-Marguerite (capanna Regina Margherita, en italien), à 4 554 m, sur le sommet de la pointe Gnifetti. Au pied de cette montagne, on parle italien, français, allemand et beaucoup de dialectes. On la voit depuis Milan, quand viennent les belles journées de printemps.

»

Un texte qui le porte

La Complainte du vieux marinPoème de l’auteur britannique Samuel Taylor Coleridge.« Adieu, Adieu ! Mais je te dis ceci,À toi, invité de la fête.Il prie bien, celui qui aime bien,À la fois l’homme, et l’oiseau, et la bête.

»

Un extrait de son livre

Les Huit Montagnes« Tu le vois le torrent ? dit-il. Mettons que l’eau, c’est le temps qui coule : si l’endroit où nous sommes, c’est le présent, tu dirais qu’il est où l’avenir ? » Je réfléchis. Cette question-là me paraissait déjà plus facile.

Je répondis ce qui me paraissait le plus évident :« L’avenir est du côté où l’eau descend, en contrebas.– Faux, décréta mon père, et heureusement ! » (…)Si l’endroit où tu te baignes dans un fleuve correspond au présent, pensai-je, dans ce cas l’eau qui t’a dépassé, qui continue plus bas et va là où il n’y a plus rien pour toi, c’est le passé. L’avenir, c’est l’eau qui vient d’en haut, avec son lot de dangers et de découvertes.

Le passé en aval, l’avenir en amont. Voilà ce que j’aurais dû répondre à mon père. Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus de nos têtes.

Traduit par Anita Rochedy, Le Livre de poche, 288 p. 7,40 €

.