La CCI Alsace Eurométropole en passe de déménager son siège


Publié le 18 févr. 2022 à 14:49En 2023, le siège de la CCI Alsace Eurométropole devrait quitter son immeuble Renaissance de centre-ville de Strasbourg pour un immeuble dans un important espace tertiaire à Schiltigheim, commune de première couronne au nord de l’agglomération. Quelques derniers points restent encore à finaliser pour l’acquisition en autofinancement de cet immeuble au prix du marché, soit environ six millions d’euros hors taxe, mais le principe est validé par l’assemblée consulaire. La CCI aura ainsi son siège près de ceux des deux autres chambres consulaires alsaciennes.L’objectif affiché est double. En passant de 6.000 à 2.500 mètres carrés, il s’agit avant tout de réorganiser les actifs de la CCI pour réaliser des économies face à la baisse des subventions d’Etat et aux retards du plan de développement de chiffre d’affaires pris avec la pandémie de Covid-19. Les subventions sont descendues de 20 à 6,5 millions d’euros ces six dernières années. Les coûts d’entretien devraient être divisés par dix dans le nouveau bâtiment.

Méthodes de travail

Il s’agit aussi de « rajeunir » la structure selon Jean-Luc Heimburger , le président de la CCI. « Avec la pandémie, les méthodes de travail ont beaucoup changé, en particulier avec le télétravail. Cela nous a poussés à avancer plus vite sur le sujet », expose-t-il.La chambre consulaire ne compte pas se défaire pour autant de son bâtiment historique. Elle va garder 200 mètres carrés pour en faire un lieu d’accueil en centre-ville. Le reste devrait être loué. Contact est pris avec une entreprise de co-working pour 90 % de la surface. S’ajoute, sur 300 mètres carrés en rez-de-chaussée, la présence depuis peu du Syndicat des vignerons indépendants d’Alsace. La CCI table sur 900.000 à 950.000 euros de recettes annuelles grâce aux locations. « Cela nous permettra de combler une partie des pertes et de ne pas devoir arbitrer sur d’autres postes. Nous ne voulons pas de licenciements », souligne Jean-Luc Heimburger.Plus au sud dans le Haut-Rhin, à Colmar et à Mulhouse, des discussions sont aussi en cours quant au devenir des bâtiments de la CCI. Mais rien n’est acté pour l’heure par les délégations de Centre et de Sud Alsace, indique le président.


S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments