La compagnie aérienne transportant les Diables rouges soupçonnée d’«un problème de faux indépendants et de sous-...


La compagnie aérienne transportant les Diables rouges soupçonnée d’«un problème de faux indépendants et de sous-traitance illégale»

La compagnie aérienne transportant les Diables rouges soupçonnée d’«un problème de faux indépendants et de sous-...

Il y a certainement un problème de fausse indépendance et de sous-traitance illégale » au sein de la compagnie aérienne lituanienne Klasjet, chargée de transporter les Diables Rouges vers et depuis les villes accueillant leurs matches durant l’Euro de football. C’est ce qu’a affirmé vendredi Charles-Eric Clesse, auditeur du travail de Charleroi, auprès de l’agence de presse Belga, après deux opérations de contrôle du personnel de cabine et des pilotes de l’avion qui transporte l’équipe nationale. Quelques jours avant le début de l’Euro, on avait appris que les Diables Rouges partiraient de l’aéroport de Charleroi pour se rendre vers les différentes villes hôtes de leurs matches, et non depuis Brussels Airport, et que ce serait Klasjet, une compagnie VIP spécialisée dans ce type de transport qui s’en chargerait, et non Brussels Airlines, partenaire de l’Union belge. Très vite ont surgi des critiques sur les salaires très largement inférieurs aux standards belges du personnel de bord de la compagnie lituanienne.

L’Union belge mécontente

Klasjet accusent Brussels Airlines et Brussels Airport

explique-t-il. Il n’y aura désormais plus de contrôle de ce genre, dit Charles-Eric Clesse. « Nous avons constaté les infractions et les avons transmises aux autorités lituaniennes. Nous ne sommes plus compétents pour le reste. »