Le certificat médical en sport plus obligatoire, un risque ?


Pour les enfants, plus besoin de certificat médical pour pratiquer un sport. Un questionnaire suffit. Cette simplification est néanmoins redoutée par ceux qui jugent que cette visite annuelle était l’occasion de faire un bilan sur leur santé. C’est la fin du certificat médical de non-contre-indication pour inscrire son enfant au foot, à la natation ou au tennis. Il est remplacé par un simple questionnaire rempli par les parents. Cela vaut pour l’obtention ou le renouvellement d’une licence dans une fédération sportive ou pour l’inscription à une compétition sportive. Ce questionnaire (en lien ci-dessous) comprend tout d’abord 22 questions destinées à l’enfant : te sens-tu fatigué, manges-tu moins, pleures-tu souvent, ton cœur bat-il vite ou encore penses-tu avoir besoin de voir ton médecin pour continuer le sport ? Seules trois sont posées aux parents, l’une portant, notamment, sur les maladies familiales. « Si tu as répondu OUI à une ou plusieurs questions, tu dois consulter un médecin pour qu’il t’examine », conclut le questionnaire. Dans ce cas, le certificat reste donc obligatoire, ainsi que pour les disciplines dites à « contraintes particulières », par exemple l’alpinisme, le rugby, les sports de combat, le parachutisme (liste complète en fin d’article*)…

Une simplification attendue…

Selon la ministre, elle va également permettre de « simplifier la gestion administrative des clubs sportifs, souvent assurée par des bénévoles et de libérer du temps médical ».

Le certificat médical en sport plus obligatoire, un risque ?

… mais redoutée par certains

frfr »