Le Marathon de Montpellier était trop long


le Marathon de Montpellier qui s’est couru ce dimanche 20 mars Explications.

Car l’épreuve faisait 500 mètres de trop.

Le Marathon de Montpellier était trop long

C’est un organisateur dépité qui a répondu à nos questions par téléphone.

Florent Le Derf travaille au sein du Montpellier Athletic Méditerranée Métropole, le club d’athlétisme qui organise l’épreuve. C’est lui qui s’est battu depuis des mois pour rendre le marathon possible. Car l’édition 2022 aurait pu ne pas se tenir, menacée notamment par la crise sanitaire : les épreuves de 2020 et 2021 avaient d’ailleurs été annulées.

Mais ce n’est pas le seul obstacle que les organisateurs ont rencontré. En septembre dernier, Florent Le Derf, le directeur de la course, prépare la parcours de l’édition 2022. Avec la volonté de reprendre largement le tracé de 2019.

Mais très vite, il se rend compte que des travaux sur le Pont de Carnon, risque d’empêcher le passage du marathon. 

L’ouvrage, situé entre Carnon, Palavas et Pérols, franchit le canal du Rhône à Sète. Et fait l’objet depuis quelques mois d’une surélévation pour permettre le passage de péniches plus grosses.

Florent Le Derf se rapproche alors des services des Voies Navigables de France. Le maître d’œuvre du chantier se montre rassurant et assure que les travaux seront à ce moment-là en bonne voie et permettront d’assurer le passage de la course.

Les travaux sur le pont de Carnon ont perturbé l’organisation du Marathon de Montpellier (Hérault), qui s’est couru ce dimanche 20 mars 2022.

Mais patatras ! A quelques semaines de la course, le chantier est en souffrance. L’organisation doit donc trouver un plan B : ce sera une passerelle flottante qui permettra de traverser le canal, dont la construction est lancée début mars.

Tenue au courant de cette modification, la Ligue d’athlétisme d’Occitanie exige des organisateurs une nouvelle mesure du parcours.

C’est la Ligue qui attribue le label « Fédération française d’Athlétisme », un label indispensable pour que l’épreuve soit qualificative pour les championnats de France.

Mais la ligue refuse d’assurer les nouvelles mesures. Florent Le Derf trouve alors un prestataire extérieur le 5 mars dernier pour cette tâche pas si simple qu’elle n’en a l’air : « Ca nous a pris 48 heures autour du 15 mars.

Le mesureur utilise une roue, qui doit régulièrement être réétalonnée, en fonction de la pression atmosphérique, des conditions d’humidité.Et il faut refaire toutes les mesures deux fois et réaliser des calculs complexes. Bref, je n’ai pas dormi pendant deux jours, mais on a réussi à envoyer le dossier complet en temps et en heure. » Pas assez pour la ligue d’athlétisme d’Occitanie, qui refuse d’attribuer le label FFA, estimant que les conditions de mesurage n’ont pas été respectées.

Le parcours du Marathon de Montpellier (Hérault), qui se courait le dimanche 20 mars 2022, était largement inspiré de celui de 2019.

Quand le marathon s’élance, ce dimanche 20 mars, Florent Le Derf a le sentiment du devoir accompli, l’impression de s’être battu pour rendre l’épreuve possible. Mais il comprend vite à l’arrivée des premiers coureurs qu’il y a un couac : « Les vainqueurs nous ont dit qu’il y avait un problème sur le parcours, qu’il était trop long, que les indications de distances sur leur montres connectées ne correspondaient pas à un  marathon.

 »

Les organisateurs recherchent alors la source de l’erreur et reprennent les calculs : « C’est une erreur humaine, une erreur de calcul qui a créé cette situation. Dans la précipitation, et avec la pression, le mesureur a fait une addition au lieu d’une soustraction. Il m’a appelé, il va faire une dépression le pauvre.

 »

et qui ne va pas la voir homologuée.

 »

a battu le record d’engagés sur l’épreuve. Et l’élu souhaite avoir des réponses : « Pourquoi n’ont ils pas prévenus les coureurs en amont de la perte du label FFA ? La gestion de la crise aurait sans doute mérité plus de transparence ».

Une rencontre entre les services de la Métropole et les organisateurs du marathon devrait avoir lieu dans les prochaines semaines pour faire le point sur l’édition 2022. et peut-être préparer celui de 2023 ?

.