Le rendez-vous de la médiatrice. Le temps de parole des formations politiques sur les antennes de Radio France


De quelle manière le CSA vérifie que les équilibres sont tenus sur l’ensemble de la période de la campagne électorale ?Il y a deux manières. D’abord, il ne faut pas négliger le fait que les candidats eux-mêmes, ou les partis politiques, vont écouter ce que vous dites à l’antenne. Et s’ils se jugent maltraités, ils n’hésitent jamais à saisir le CSA. Le CSA revient vers les antennes de Radio France, vers franceinfo pour dire : « Je suis maltraité sur votre antenne ». Nous devons faire la preuve auprès du CSA que nous avons correctement appliquer les règles, que nous avons respecté l’équité dans cette campagne départementale ou régionale.La deuxième possibilité pour le CSA, c’est d’avoir une cellule en interne qui va écouter, qui va vérifier ce qui se dit sur un temps donné sur une antenne, pour voir si cette antenne respecte bien quand elle fait cette déclaration de temps de parole, les équilibres qu’elle devait tenir.