"L’idée du film est née de ma rencontre avec Bambi, l’une des premières transsexuelles françaises"


Présenté en avant-première mondiale à la Berlinale en février 2020, où nous avions rencontré Sébastien Lifshitz, Petite fille a été victime de la crise Covid. Déjà montré en télé sur Arte, ce très beau film arrive enfin sur nos grands écrans. Un film que Lifshitz présente comme « la préhistoire de Girl  » du Belge Lukas Dhont, qui mettait, lui aussi en scène, un garçon passionné de danse se vivant fille.

Sauf que le cinéaste français a choisi, lui, le documentaire pour aborder la question de la dysphorie de genre.