Parcoursup : ce qu’il faut savoir sur la première phase d’admission !


La tension monte pour les lycéens. Le bac approche. Mais les résultats de la première phase d’admission de Parcoursup arrive aussi !

Le stress monte jusqu’à ce soir : la première phase de Parcoursup donne ses premières réponses après les cours ! Que faut-il retenir de cette phase d’admission ? Certains élèves de lycées peuvent-ils savoir où ils vont poursuivre leurs études dès la fin de la journée ? MCETV vous fait un dernier point pour éviter le stress !

Parcoursup : ce qu’il faut savoir sur la première phase d’admission !

27 mai, première date cochée du calendrier

Car ce soir, les lycéens vont savoir. Après une longue attente depuis le 8 avril, ils vont recevoir leur réponse : « oui », « oui si », « en attente » ou « non ». De tout petits mots, mais qui peuvent changer une vie. Alors on commence par expliquer ce que ça veut dire. A commencer par le plus simple, la réponse « non ».

« Non » n’existe en effet presque pas sur Parcoursup. Les seuls élèves qui recevront « non », sont ainsi ceux qui ont demandé une formation très sélective. Un BUT (nouveau nom du DUT), une classe prépa, ou même un DUT… Ces formations spéciales choisissent ou non des élèves. Elles sont donc les seules à pouvoir dire « non ».

Mais si vous recevez un non et que vous avez mis des plans de secours dans votre liste, pas de panique. Vous allez ainsi recevoir deux autres types de réponses : « oui » et « oui si ». Attention tout de même : si vous voulez valider une admission, vous ne pourrez pas le faire dès ce soir… Car la plateforme risque de se retrouver sous l’eau.

Il faudra donc bien respecter les délais. Mais sans se précipiter. Les lycéens ont en effet droit à trois jours pour donner leur réponse. Pour la première salve de réponses sur Parcoursup, il faudra donc donner son choix juqu’au 31 mai, 23h39 grand maximum. Attention à ne pas dépasser ce délai de trois jours… sinon, le choix disparaît.

Même chose pour les réponses qui arriveront par la suite. Car jusqu’au 14 juillet, les écoles, les facs, les formations peuvent encore changer d’avis. Voilà donc le dernier type d’avis que les lycéens pourront recevoir ce soir : « en attente ». Comme son nom l’indique, il ne s’agit ni d’un refus, ni d’une admission…

Parcoursup : 16 juillet, dernier délai

Ce « en attente » signifie ainsi que le lycéen reste en course. Mais que d’autres se trouvent encore devant lui. Malgré tout, les autres lycéens devant lui ont reçu un « oui », ou un « oui si » et doivent vite se décider. Soit ils acceptent sous les trois jours, soit ils refusent… Et la personne « en attente » monte d’un cran.

Parcoursup 2022 : ce qu’il faut savoir sur la phase d’admission

Les listes d’attente devraient ainsi vite grimper. D’autant que cette phase de Parcoursup ne va durer qu’un mois et demi. Les écoles n’auront en effet que jusqu’au 14 juillet pour compléter leurs listes. Ce qui veut aussi dire que les dernières admissions des lycéens tomberont le 16 juillet à 23h39, dernier délai.

En attendant, les futurs étudiants vont devoir trancher entre les « oui », les « oui si », et les « en attente ». Pour ceux qui se retrouvent avec un « oui si », l’université a accepté leur dossier, pas de stress. Mais un « si » vient leur faire comprendre que le dossier ne colle pas parfaitement à la formation.

Ils vont donc devoir suivre une formation en complément pour se mettre au niveau des exigences, ou des matières demandées. Pas de panique, il ne s’agit pas d’un « non », mais d’une petite remise à niveau pour éviter l’échec dans la suite de la scolarité. Pas de quoi stresser, donc, il faut simplement se préparer à travailler un peu plus.

Parcoursup : dire « oui », mais…

Reste le cas du « oui ». Bonne nouvelle, donc, le lycéen a trouvé une voie qui l’accepte. Il se retrouve donc sûr de pouvoir continuer les études s’il en a envie. Mais à une condition, bien sûr : décrocher le bac. Conséquence, il peut accepter le voeu, mais ne déclenchera la procédure qu’aux résultats, le 6 juillet.

A partir du 7 juillet, il faudra donc rendre les dossiers de vos voeux validés sur Parcoursup… Un délai qui vous laisse aussi du temps pour une deuxième chose : attendre. Répondre oui ne veut en effet pas dire que vous avez définitivement dit « oui ». Si l’un de vos voeux au-dessus se trouve encore « en attente », vous pouvez patienter.

Pas question, donc, de se jeter sur le « oui » et d’abandonner la plateforme. Si votre premier voeu vous demande encore d’attendre, vous pouvez répondre « oui » et retourner vérifier que rien n’a bougé. MCETV vous conseille même d’activer le répondeur automatique si vous avez confiance en l’ordre de vos voeux, et que rien ne bougera.

Le répondeur vous permet en effet de dire « oui » sur Parcoursup à chaque voeu qui se propose à vous, s’il se trouve avant le précédent dans la liste. Pas de panique : vous allez pouvoir dire « oui » jusqu’au 16 juillet… Ce soir, ce n’est donc que le début !

Tags : admission – bac – lycée – Parcoursup – philo – terminale