Présidentielle : "Dans deux mois je me rattraperai", la grosse boulette de la cinéphile Valérie Pécresse


En manque de cinéma depuis le début de la campagne présidentielle, la candidate de la droite Valérie Pécresse a déclaré ce mercredi 16 février qu’elle se rattraperait dans deux mois. Une cure de 7e art prévu donc. avant le second tour de scrutin.

Aïe ! La petite phrase est sortie trop vite de la bouche de Valérie Pécresse ce mercredi 16 février au soir. La candidate Les Républicains à l’élection présidentielle était l’invitée de Samuel Étienne et Alix Bouilhaguet sur le compte Twitch de franceinfo pour répondre aux questions des internautes.

Présidentielle :

En ce moment, c’est un peu plus dur, je ne vous le cache pas. Mais dans deux mois, je me rattraperai

Et la présidente de la Région Île-de-France a indiqué aux spectateurs qu’elle était une passionnée de cinéma. Avant de lâcher : « En ce moment, c’est un peu plus dur, je ne vous le cache pas. Mais dans deux mois, je me rattraperai ».

Le fou rire du sens que cette vidéo n’a pas fini de tourner

Problème, nous serons dans deux mois au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle. Valérie Pécresse n’imagine-t-elle pas être au second tour ? C’est ce que lui reprochent de nombreux internautes sur les réseaux sociaux.

Consciente de son erreur, Valérie Pécresse a pourtant tenté de rattraper le coup. Lors de la même interview, elle a expliqué qu’elle aurait « quand même des soirées de libres même si je suis présidente de la République. »

La « très belle salle de cinéma » de l’Élysée

Ce jeudi 17 février sur LCI, la candidate de la droite en a remis une couche. « Quand je serai à la présidence de la République, j’aurai à nouveau la maîtrise de mon emploi du temps », a déclaré Valérie Pécresse, rappelant au passage que l’Élysée avait une « très belle salle de cinéma ».