Quand les astronomes « font parler » la lumière


Publié le 24 sept. 2021 à 14 :55Mis à jour le 24 sept. 2021 à 15 :10« Nous ne pourrons jamais connaître, par aucun moyen, la composition chimique des étoiles », affirmait avec un peu trop d’assurance, en 1835, Auguste Comte.

Moins d’un quart de siècle plus tard, l’arrivée à maturité d’une technique d’analyse de la lumière, la spectroscopie, lui a infligé un cruel démenti. Et la spectroscopie est vite devenue l’outil de prédilection des astronomes pour scruter l’univers.C’est encore le cas aujourd’hui.

Quand les astronomes « font parler » la lumière

« La majeure partie des travaux en astrophysique sont basés sur les données recueillies par l’une ou l’autre des diverses catégories de spectrographes, et ce dans tous les domaines du spectre électromagnétique, des ondes radio aux rayons X et gamma », assure Piercarlo Bonifacio.