que faire si la 2 dose du vaccin tombe durant vos vacances à l'étranger ?


Vaccination : que faire si la 2 dose du vaccin tombe durant vos vacances à l’étranger?

Une question que vous êtes nombreux à nous poser via le bouton orange Alertez-nous: que faire si la deuxième dose du vaccin tombe durant vos vacances à l’étranger? Pour l’instant, la réponse est simple : la seule solution est de passer votre tour. D’un point de vue médical, pourtant, reporter cette deuxième injection après votre retour aurait plus de sens.A Rêves (Les Bons-Villers), Cécile, que nous avons rencontré, a reçu une bonne nouvelle.

Un vaccin est disponible pour elle ce vendredi. Il n’y avait plus qu’à confirmer, mais très vite cette mère de famille déchante. « J’ai été sur la plateforme Qvax pour prendre rendez-vous aujourd’hui et au moment de prendre le 2e rendez-vous pour le vaccin, on nous propose une plage de dates, mais pour lesquelles, je ne suis pas disponible », raconte-t-elle.

Le vaccin est l’Astrazeneca. Le délai des huit semaines entre les deux doses n’est pas encore applicable pour elle. La deuxième dose est donc programmée au mois d’août.

Cécile sera à ce moment-là à l’étranger. « On m’a dit que je pourrais annuler le rendez-vous, mais que du coup, mon invitation du circuit classique allait être retardée.Un cas loin d’être une exception.

De plus en plus de Belges se retrouvent face à ce problème. Nous avons donc appelé un centre de vaccination pour voir ce qu’il était possible de faire.La réponse est claire : « On doit se tenir aux standards que les scientifiques ont donné.

5 semaines entre Pfizer 1 et Pfizer 2, sinon c’est moi qui suit dans les problèmes », répond la cellule d’aide d’un centre de vaccination.La seule alternative pour le moment est de passer son tour, autrement dit, reporter sa vaccination à plus tard. D’un point de vue médical pourtant, rien n’empêcherait d’être plus flexible.

 « En vaccinologie, il y a une règle globale. Lorsqu’un vaccin a besoin de 2 doses, la 2e est donné lorsqu’on a l’enregistrement qui montre que le vaccin est efficace. Mais si il faut le donner à un autre moment, parce que la personne n’est pas là, on peut reporter la dose.

Donner la dose plus tard ne prête normalement à aucune conséquence. Par contre, parfois, la faire trop tôt, donne une moins bonne immunité », indique Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus. Nous avons essayer d’obtenir plus d’informations auprès de la présidente de la task force vaccination, mais nos appels sont restés sans réponse.