Quotidien : "Je ne dois rien à personne, je suis français", agacé, Omar Sy répond à la polémique


En pleine tournée promotionnelle pour son film « Tirailleurs », qui sort au cinéma ce mercredi 4 janvier 2023, Omar Sy a fait une sortie sur la sensibilité à géographie variable des Français aux conflits en fonction des zones touchées qui n’est pas passée inaperçue. Ses propos ont provoqué de vives réactions. Il s’est expliqué sur le sujet sur le plateau de Quotidien ce mardi 3 janvier.

Une réponse sans langue de bois. Omar Sy a donné une interview au Parisien à l’occasion de la sortie de son nouveau film Tirailleurs qu’il produit et dans lequel il tient le rôle principal. Et l’une des réponses de l’acteur concernant la guerre en Ukraine a fait vivement réagir. Il a tenu à revenir sur la polémique sur le plateau de Quotidien ce mardi 3 janvier.

Quotidien :

« C’est en Afrique, vous êtes moins atteints ? » : Omar Sy et la question qui fâche sur le rapport des Français aux guerres

« Comprenne qui voudra »

« L’Ukraine n’a pas été une révélation dingue pour moi. Comme j’ai de la famille ailleurs, en Afrique, je sais qu’il y a toujours eu des enfants en guerre, des familles brisées. Ça veut dire que quand c’est en Afrique, vous êtes moins atteints », a-t-il déclaré lors de son interview pour Le Parisien.

Des propos qui ont notamment fait bondir la députée européenne Nathalie Loiseau et beaucoup fait réagir sur les chaînes infos. Attaqué de toute part, Omar Sy s’est expliqué : « Les gens qui savent lire comprennent ce que j’ai voulu dire », a-t-il répondu avec ironie.

Puis, d’un ton plus sérieux, il a lancé : « En fait, il y a un système qui est en place et à chaque fois que je sors de ma petite cachette avec ma

petite barbe. On vient me chercher des polémiques, des trucs, pour que je rentre dans des explications. J’ai pas envie. Ce que j’ai dit, je l’ai dit. Comprenne qui voudra et si vous avez envie de comprendre autre chose, comprenez autre chose. C’est pas vraiment ce que je dis le problème, c’est ce que je suis. C’est que je suis en train de devenir à chaque fois que je sors de là », a-t-il répliqué.

« Ce n’est pas vraiment ce que je dis le problème, mais ce que je suis (.) Je refuse de me justifier car je ne dois rien à personne, je suis Français ! »Omar Sy revient sur la polémique autour de son interview pour le Parisien dans #Quotidien

Un « nuage de fumée » autour de la promotion de son film

Omar Sy a poursuivi en expliquant que certains « essayent de faire un nuage de fumée autour de la promotion de ce film ». Un film qui, il l’assure, parle bien de la France et de la guerre.

Il s’est ensuite adressé directement à l’animateur : « Ce qui est clair, ce n’est pas ce que je dis qu’on attaque Yann, c’est moi ».

Il a conclu : « Ce que j’ai dit, je l’ai dit. Je le pense et je l’assume. Ce que je refuse de faire, c’est de me justifier. Parce que je ne dois rien à personne, je suis Français ».