Remaniement, priorités de Gabriel Attal… Revivez la nomination du gouvernement


Par Maxime T’sjoen
Publié le

8 Fév 24 à 19:07
 
mis à jour le 8 Fév 24 à 21:17

Remaniement, priorités de Gabriel Attal… Revivez la nomination du gouvernement

Voir mon actu
Suivre Actu

28 jours. Une éternité pour les personnalités politiques, proches d’Emmanuel Macron, qui ont nourri l’espoir de devenir ministre. Après des jours et des jours de négociations et de rumeurs, l’on connait désormais la composition du nouveau gouvernement, dévoilée ce jeudi 8 février 2024.

Voici tous les nouveaux ministres du gouvernement

Dans un communiqué de presse, l’Élysée dévoile la composition du gouvernement.

  • Bruno LE MAIRE, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique
  • Gérald DARMANIN, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer
  • Catherine VAUTRIN, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités ; 
  • Nicole BELLOUBET, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse
  • Marc FESNEAU, ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire
  • Rachida DATI, ministre de la Culture
  • Sébastien LECORNU, ministre des Armées
  • Éric DUPOND-MORETTI, garde des Sceaux, ministre de la Justice
  • Stéphane SÉJOURNÉ, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
  • Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires
  • Stanislas GUERINI, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques
  • Amélie OUDÉA-CASTÉRA, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques
  • Sylvie RETAILLEAU, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Ministres délégués

  • Prisca THEVENOT, chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du Gouvernement
  • Marie LEBEC, chargée des Relations avec le Parlement
  • Aurore BERGÉ, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les Discriminations
  • Roland LESCURE, chargé de l’Industrie et de l’Energie
  • Olivia GRÉGOIRE, chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation
  • Thomas CAZENAVE, chargé des Comptes publics
  • Dominique FAURE, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité
  • Marie GUÉVENOUX, chargée des Outre-mer
  • Sarah EL HAÏRY, chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles
  • Fadila KHATTABI, chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées
  • Frédéric VALLETOUX, chargé de la Santé et de la Prévention
  • Agnès PANNIER-RUNACHER (ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture); 
  • Franck RIESTER, chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger
  • Jean-Noël BARROT, chargé de l’Europe
  • Patrice VERGRIETE, chargé des Transports
  • Guillaume KASBARIAN, chargé du Logement ; 

Secrétaires d’État :

  • Marina FERRARI, chargée du Numérique
  • Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, chargée de la Ville et de la Citoyenneté 
  • Patricia MIRALLÈS, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire
  • Chrysoula ZACHAROPOULOU, chargée du Développement et des Partenariats internationaux
  • Hervé BERVILLE, chargé de la Mer et de la Biodiversité

Cliquez ici pour visualiser le contenu

21 h 30 – C’est la fin de ce direct.

21 h 15 – Les priorités de Gabriel Attal

Trois priorités sont édictées par Gabriel Attal : 

  • La jeunesse : avec la question de la santé mentale, des écrans, et de l’Éducation nationale
  • Le logement : « il faut prendre des mesures fortes pour construire davantage » que ce soit les logements sociaux et ceux des classes moyennes. Il évoque également une simplification des normes dans 30 territoires, dans lesquelles il faut des logements très vite. 
  • La santé avec des mesures pour désengorger les urgences. Il prend « l’engagement qu’il y aurait un service d’accès aux soins (SAS) dans tous les départements et territoires d’ici à l’été »

Il évoque aussi une mesure sociale avec la solidarité à la source.Vidéos : en ce moment sur Actu

21 h 10 – Un gouvernement à 35 membres

Alors que l’exécutif voulait ne pas dépasser les 30 membres du gouvernement, finalement 35 ministres forment l’équipe gouvernementale.

21 h : Nicole Belloubet a une « expérience locale et nationale »

Gabriel Attal a justifié le choix de Nicole Belloubet en tant que nouvelle ministre de l’Éducation.

Elle a une expérience locale et nationale. Elle a été garde des Sceaux et elle saura porter cette feuille de route au ministère de l’Éducation. Les Français vont apprendre à découvrir ces nouveaux ministres.Gabriel AttalPremier ministre

20 h 55 : François Bayrou « est un pilier de notre majorité »

Le maire de Pau a fait couler beaucoup d’encre en taclant le gouvernement et en refusant de l’intégrer. Sur France 2 Gabriel Attal a assuré qu’il avait un « grand respect et forme d’admiration sincère » pour François Bayrou.Pour le chef du gouvernement, c’est un « pilier de notre majorité et de la vie politique française ».

20 h 50 : Gabriel Attal rend « hommage au travail » d’Amélie Oudéa-Castéra

Le plus jeune Premier ministre de la Ve République a été questionné sur le nouveau portefeuille d’Amélie Oudéa-Castéra, empêtrée dans les polémiques et qui perd l’Éducation, mais garde les Sports et les Jeux olympiques. Le Premier ministre a voulu rendre « hommage au travail » de la ministre. « Les conditions n’étaient plus réunies », estime toutefois Gabriel Attal. « Il y a eu un trouble, un malaise. »« Ce qui nous importe le plus, c’est qu’on puisse avancer pour l’école », conclut le Premier ministre.

20 h 48 – « Cela prend nécessairement un peu de temps », explique Gabriel Attal

Invité de France 2, Gabriel Attal explique le délai pour nommer le gouvernement : « C’est un choix important pour avoir les meilleures personnes au bon endroit. »

On a fait un choix, avec le Président de la République, de réduire le nombre de ministres. C’est toujours des choix difficiles car ce sont des personnes engagées, qui ont fait leur travail et que ce sont des périmètres à redessiner. […] Cela prend nécessairement un peu de temps.Gabriel AttalPremier ministre

20 h 45 – L’ensemble des membres du gouvernement attendu le 14 février pour un premier Conseil des ministresL’ensemble des membres du gouvernement est attendu le mercredi 14 février, à 10 h, pour un premier Conseil des ministres, annonce l’Élysée.

20 h 40 – Découvrez la liste complète des nouveaux ministres

20 h 20 – Olivier Faure critique déjà le nouveau gouvernement

« Un mois d’attente pour retrouver les mêmes pour la même politique », critique Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste.

Un remaniement en forme de non-événement. Voilà, vous pouvez éteindre la télévision et reprendre une activité normale.Olivier Faure

Voir le tweet

20 h 05 – Gabriel Attal sur France 2 à 20 h 40 

Après un revirement dans l’annonce, Gabriel Attal sera invité de France 2 à 20 h 40.

20 h – Les rumeurs s’intensifient 

Selon BFM TV, l’on connaît déjà les noms de plusieurs ministres. Guillaume Kasbarian deviendrait ministre du Logement, Marina Ferrari serait aussi ministre, sans que l’on sache son portefeuille, Frédéric Valletoux serait nommé ministre délégué chargé de la Santé.Ces informations sont toutefois à confirmer.

19 H 50 – Ministre de plein exercice, délégué, secrétaire d’État… Quelles différences ?

Il y a plusieurs types de ministres dans un gouvernement. 

  • Ministre de plein exercice : les ministres à proprement dit sont à la tête d’un département ministériel sur des thématiques précises
  • Ministre délégué : Les ministres dépendent soit du Premier ministre, soit d’un ministre de tutelle. Ils prennent en charge certaines attributions plus spécialisées. 
  • Secrétaire d’État : Eux aussi peuvent exercer leurs fonctions sous l’autorité du Premier ministre ou d’un ministre. Mais, « ils peuvent également être autonomes à la tête d’un département ministériel », rappelle Vie-publique

À la différence des autres membres du gouvernement, les secrétaires d’État n’assistent au Conseil des ministres que lorsque l’ordre du jour comporte une question dépendant de leur département ministériel.

19 h 25 : Gabriel Attal invité de France 2 ?

À 20 h 40, Gabriel Attal sera l’invité de Caroline Roux dans l’émission L’événement sur France 2 avaient tweeté plusieurs journalistes, avant de le supprimer.Gabriel Attal a lui aussi supprimé son tweet.

19 h 15 – Carole Grandjean quitte le gouvernement

Notre rédaction locale Lorraine actu indique que la ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, Carole Grandjean, ne fera pas partie du gouvernement de Gabriel Attal.

Cette décision a été prise il y a quelque temps avec le Président et le Premier ministre.Carole Grandjean

19 h 05 – Un casse-tête

Si le gouvernement prend autant de temps à être formé, c’est que l’équation n’est pas simple.La liste additionnelle du gouvernement doit répondre aux équilibres entre Renaissance, la formation du président, et ses alliés, le MoDem et Horizons, le parti de l’ex-Premier ministre Édouard Philippe. Mais aussi la recherche de la parité hommes/femmes.Le duo exécutif doit aussi tenter de représenter les territoires dans une équipe perçue comme trop francilienne. Privé de majorité absolue à l’Assemblée nationale, il espère recruter un ou plusieurs sénateurs, éventuellement venus de la droite.Mais l’aile gauche de la macronie veille aussi à ne pas se retrouver lésée après la droitisation du gouvernement Attal première version.

19h – Amélie Oudéa-Castéra prendra-t-elle la porte ?

Empêtrée dans de multiples affaires, décriée par les syndicats, Amélie Oudéa-Castéra apparaît en difficulté à quelques heures de l’annonce gouvernementale.Emmanuel Macron se serait résolu à écarter Amélie Oudéa-Castéra du ministère prioritaire de l’Éducation nationale.« Le seul critère qui compte, c’est la capacité à agir et faire avancer les choses », glisse un conseiller de l’exécutif, alors que la ministre est empêtrée dans les polémiques nées de ses critiques contre l’école publique pour justifier la scolarisation de ses enfants dans le privé.Si François Bayrou, un temps pressenti pour prendre sa place, a annoncé qu’il n’entrera pas au gouvernement, le président aurait en tête un candidat « surprise » pour porter les vastes chantiers autour de l’école, assure un proche.Elle pourrait être rétrogradée pour ne garder qu’une partie de ses attributions, notamment les Jeux olympiques.

18 h 45 – Une attente record ? 

Cela fait 28 jours que l’attente dure. Un record ? Jean Castex avait attendu 20 jours pour annoncer ses secrétaires d’État.En revanche, lors de la première vague de nominations, les ministres délégués ont été inclus.Avec AFP.Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu.