Thomas Pesquet accusé de complotisme, il répond avec colère


C’est l’une des théories préférée des complotistes : l’Homme n’est jamais allé sur la Lune. Si cela peut prêter à rire, quand l’un des plus célèbres astronautes français, laisse penser que personne n’est allé sur notre satellite naturel, forcément, la vidéo devient virale.

Pesquet accusé de complotisme

En effet, vous avez certainement déjà dû entendre parler du « moon hoax », à savoir que la mission Apollo ne serait qu’une mise en scène dont les images auraient été tournées par Stanley Kubrick. Cette théorie vient de prendre de nouveau de l’ampleur après que l’astronaute français Thomas Pesquet ait malencontreusement dit une phrase au cours d’une interview accordée à France 2.L’interview s’est déroulée ce dimanche 28 août sur la chaîne de service public. Thomas Pesquet est interviewé pour aborder la mission Artémis 1 dont le décollage a été reporté à ce samedi. Lors du JT du 20h, l’astronaute laisse entendre qu’aucun humain n’aurait foulé le sol lunaire :

Thomas Pesquet accusé de complotisme, il répond avec colère

Quand je regarde la Lune le soir, ça me fait quand même un petit frisson, parce que ce n’est pas la même chose de se dire est-ce-que c’est humainement possible d’aller là-bas. La Lune, il faut voir qu’il y a un facteur 1000. C’est 1000 fois plus loin que la Station spatiale. Il y a encore une autre dimension dans le voyage spatial.

Il n’en fallait pas plus pour que les complotistes se saisissent de cette déclaration pour appuyer leur thèse. D’autant plus que Thomas Pesquet ajoute :

On va aller très loin. Aussi loin qu’aucun être humain ne s’est éloigné de la Terre.

Thomas Pesquet ne fait pas le jeu des complotistes, il a parfaitement raison

La vidéo capturée et montée par un internaute est très vite devenue virale. Sauf qu’il faut replacer la citation de l’astronaute dans son contexte. Effectivement, Pesquet répondait à la question de savoir ce que la mission Artémis avait de plus comparativement aux voyages en direction de l’ISS.

À écouter jusqu’à la fin et oups il dit quoi l’astronaute.\ud83e\udd14

Ce dernier répond correctement à la question puisque le programme Artémis va aller plus loin que ce qui a été fait par le passé. Et pour cause : si les mission Apollo de la Nasa s’approchaient à 300 kilomètres de notre satellite, le vaisseau Orion va suivre une trajectoire elliptique qui va l’emmener à 70 000 km de la Lune. Thomas Pesquet avait donc raison en affirmant que le voyage planifié en 2025 ira « très, très loin, aussi loin qu’aucun être humain ne s’est jamais éloigné de la Terre ».Et si quelqu’un estime que Pesquet est un complotiste et remet en cause la présence de l’Homme sur la Lune en 1969, dès le début de cette même interview, il déclare que la mission Artémis est considérée comme « le grand retour de l’homme et de la femme sur la Lune ». D’ailleurs, après son passage sur France 2 et la diffusion de cette vidéo, l’astronaute a réagi sur son compte Twitter pour dénoncer les complotistes qui ne souhaitent que « brouiller la vérité » et réaffirmer que l’Homme était bel et bien allé sur la Lune lors des missions Apollo et qu’il s’apprêtait à y retourner.

Mais pourquoi doit-on perdre un temps précieux avec ça une fois de plus : bien sûr que oui, l’humain est allé sur la lune pendant les missions Apollo. Et on va y retourner.August 31, 2022

Et d’ajouter dans une série de tweets qu’il a bel et bien été dans l’espace à deux reprises et que ça le « saoule » de devoir faire cette mise au point pour ceux qui doutent du travail extraordinaire de « milliers de gens dans le monde » qui fournissent « un boulot incroyable pour les missions spatiales ». Et de tacler le « type qui arrive planqué derrière son clavier » dans l’unique but qu’on l’écoute. Et qu’importe si ça ne plaît pas aux complotistes, le rendez-vous est donné sur la Lune dans quelques années.