Yémen : Minées et détruites, les routes du pays représentent un danger mortel


«MaintenantM il utilisera cette candidature à l’adhésion comme une sorte d’épée de Damoclès pour qu’ils gardent le silence sur ses politiques pendant la campagne électorale» qui ne sont nullement intéressées par l’adhésion à l’OTAN», a-t-il noté.

La semaine dernière, Jimmie Akesson, un autre leader d’extrême droite, du parti des Démocrates de Suède, a critiqué Erdogan, le qualifiant de «dictateur».Plusieurs pays arabes, dont l’Arabie saoudite, ont dénoncé la manifestation.«L’Arabie saoudite appelle à la diffusion des valeurs du dialogue, de la tolérance et de la coexistence, et rejette la haine et l’extrémisme», a déclaré le ministère saoudien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Yémen : Minées et détruites, les routes du pays représentent un danger mortel

Le Conseil de coopération du Golfe a également condamné la manifestation.Le Premier ministre suédois a quant à lui qualifié l’autodafé du Coran à Stockholm de «profondément irrespectueux».En guise de représailles, plusieurs groupes ont brûlé le drapeau suédois devant le consulat de Suède à Istanbul.

com.