Rugby à XIII  : "A nous de nous remettre en question rapidement", analyse le capitaine des Dragons Catalans Benjamin G...


Décidément les Dragons Catalans n’aiment pas la Cup, en tout cas ils ne font rien pour aller loin. Ce samedi soir, ils ont été ridiculisés (6-34), sur leur terre, par des Giants d’Huddersfield beaucoup plus déterminés et inspirés. Une cruelle désillusion pour tout un club qui rêvait d’une quatrième demi-finale de Cup. Le capitaine Benjamin Garcia a pris la parole en conférence de presse.

Comment analysez-vous cette cruelle élimination ?

Rugby à XIII  :

Nous étions préparés à faire un match important, une rencontre qui compte pour nous et tout simplement, nous n’avons pas été au rendez-vous ce soir.

Vous passez en une semaine d’une grosse performance à une humiliation…

Je me pose encore la question, c’est difficile à chaud d’analyser cette défaite. Je pense qu’il y avait un petit peu de fatigue, mais ce n’est pas une excuse. Trop de choses n’ont pas été bien exécutées ce soir, que ce soit défensivement ou au niveau de l’envie.

Comment expliquez-vous cette faillite défensive après un match réussi en défense contre St-Helens ?

En première mi-temps, on ne dépasse pas les cinquante mètres, nous avons beaucoup défendu et ça nous a mangé pas mal d’énergie. Il y a eu les premières fractures, des failles et c’est difficile après de reprendre le fil, quand c’est comme ça.

Quelle explication relevez-vous justement à chaud ?

Nous avons manqué de communication en défense, nous sommes montés moins vite, le placement n’y était pas, il y a eu des erreurs d’inattention et le jeu au pied n’a pas été bon. Nous avons vu que ce n’était pas qu’une chose, mais l’accumulation de toutes ces petites choses qui ont fait que nous avons manqué le rendez-vous.

Quel était l’état d’esprit à la pause, sachant que vous pouviez encore revenir ?

Nous étions surpris de ce 16-0, les visages étaient fermés et c’était compliqué. Vous savez, ce n’est pas parce que nous avons perdu aujourd’hui, que nous sommes les plus mauvais de la compétition. Nous avons offert une belle victoire à nos supporters samedi dernier contre St-Helens. Nous allons maintenant nous préparer au mieux pour les rencontres qui arrivent. Oui, nous sommes éliminés de la Cup, mais nous restons premiers du championnat.

Ne vous êtes-vous pas vu trop beaux après le succès du week-end dernier ?

Non. Honnêtement, je me suis senti fatigué, j’ai senti que je n’avais pas l’énergie du week-end dernier. Mais je ne pense pas que l’on se soit vu trop beau.

La réaction ne sera-t-elle pas plus difficile maintenant ?

Je ne crois pas. C’était un des objectifs de la saison et surtout en jouant chez nous un quart de finale. Il va falloir passer rapidement, t à autre chose. Quand on a des ambitions c’est difficile de ne pas répondre sur le terrain. À nous de nous remettre en question, rapidement.