L'auto-entrepreneuriat, la solution pour répondre aux nouvelles attentes sociétales des travailleurs ? : Siècle Digit...


La crise sanitaire a poussé de nombreux Français à s’interroger sur leur rapport au travail et leurs volontés professionnelles. Pour assouvir leurs besoins d’indépendance et de changement, bon nombre d’entre eux se sont lancés dans l’aventure auto-entrepreneuriale. Rien qu’en 2022, 1 071 900 entreprises ont été créées au sein de l’Hexagone, un véritable record. C’est 17 % de plus qu’en 2021, révèle l’Insee.

Quelles sont les raisons qui incitent les travailleurs à bâtir leur propre société ? Comment s’articule ce changement de carrière ? Qu’en est-il sur le long terme ? Dans une étude mise en lumière par La Revue Tech, Espace Auto-Entrepreneur s’est penché sur ces quelques questions. L’enquête a été réalisée auprès d’un petit panel de 423 personnes à leur compte qui permet, malgré tout, d’en savoir plus sur leurs motivations.

L'auto-entrepreneuriat, la solution pour répondre aux nouvelles attentes sociétales des travailleurs ? : Siècle Digit...

La liberté et la flexibilité, principaux avantages de l’auto-entrepreneuriat

La liberté et la flexibilité, voilà deux des principales raisons qui poussent les travailleurs à délaisser le salariat au profit de l’auto-entrepreneuriat.

Ils peuvent maîtriser leur temps comme ils l’entendent&nbsp: rendez-vous, administratif, échéances… 51,8 % estiment avoir entièrement le contrôle sur leur planning, ou auquel cas, en grande partie pour 31 % d’entre eux. Ils ont également la main sur les clients et les partenaires avec qu’ils souhaitent collaborer, leur permettant de travailler sur des projets qui correspondent réellement à leurs valeurs et envies. 59,8 % des indépendants interrogés se sentent totalement libres dans le choix de leurs missions professionnelles.

Cette liberté s’étend aussi au lieu de travail. 38,5 % indiquent que la possibilité d’exercer depuis n’importe quel endroit a été un facteur décisif dans leur décision de devenir auto-entrepreneur. Pour 25,3 %, ce fut “assez déterminant”. Néanmoins, près d’un tiers des auto-entrepreneurs interrogés ne prend pas en compte ce point.

Concilier vie pro/vie perso, un grand défi pour les indépendants

La frontière entre vie professionnelle et vie personnelle est très fine, surtout lorsqu’on est indépendant. Bien que ce statut offre le luxe d’organiser ses tâches comme on le souhaite, on peut vite se sentir débordé. En effet, l’auto-entrepreneuriat implique souvent de ne pas compter ses heures pour réussir à faire la différence face à la concurrence, parfois au détriment de sa vie privée.

D’après l’étude, 32,8 % des sondés estiment pouvoir concilier pleinement leur vie professionnelle avec leur vie personnelle et 27 % indiquent pouvoir le faire beaucoup. 32,2 % pensent le faire de manière modérée. Une minorité de 8 % affirment ne pas vraiment y arriver, voire pas du tout. Cela met en exergue un point majeur&nbsp: trouver un équilibre entre activité pro et perso n’est pas évident pour toute la communauté des auto-entrepreneurs.

Pour mieux concilier vie pro/vie perso, 63,8 % des répondants aimeraient apporter des changements à leur organisation, notamment quant à la gestion de leur temps. L’idéal reste de mettre en place une routine cadrée pour maximiser ses performances, et travailler sur les plages horaires où l’on est le plus efficace pour pouvoir ensuite souffler un peu.

Un statut au carrefour de défis et d’atouts

L’auto-entrepreneuriat est une grande aventure aux multiples bénéfices&nbsp: acquisition de nouvelles compétences, création d’un réseau solide, nouvelle manne de revenus… C’est pourquoi 51,1 % des sondés exercent à leur compte à temps plein et 48,9 % en complément d’une autre activité.

Pour certains, il s’agit d’un tremplin pour effectuer une reconversion professionnelle. 24,7 % ont entièrement choisi ce statut pour ces raisons, et 31 % en partie pour cela. La liberté, la flexibilité ainsi que la reconnaissance et la satisfaction personnelle furent leurs principales motivations.

et 5,1 % assez péniblement. Plusieurs éléments vont influencer leurs réponses&nbsp: le secteur dans lequel ils évoluent, leurs charges, les opportunités qui se présentent à eux…

En somme, l’auto-entrepreneuriat attire de nombreux individus en raison des éléments phares qui le caractérisent&nbsp: la liberté et la flexibilité. Malgré tout, lancer une activité est loin d’être un long fleuve tranquille. Cela peut s’accompagner de nombreux doutes et de difficultés, surtout d’un point de vue financier et mental. Le plus important est de réussir à retomber sur ses pattes et, bien entendu, de prendre du plaisir dans cette aventure unique.