Hygiène des mains : comment nettoyer la saleté sous les ongles ? Une dermatologue répond : Femme Actuelle Le MAG


Pour prendre soin de vos mains, vous avez souvent le réflexe de l’hydratation, notamment en hiver lorsqu’elles sont sèches ou craquelées. Vous misez sur de bonnes crèmes, en n’oubliant pas d’hydrater les cuticules. Il est aussi parfois nécessaire d’ajuster votre manière de vous laver les mains, en évitant l’eau trop chaude ou le savon trop agressif (au profit d’un nettoyant visage si votre peau est sensible par exemple). Mais une fois que vos mains sont propres et hydratées, vous remarquez un peu de saleté, qui reste logée sous vos ongles. Quelle est la meilleure manière de nettoyer cette zone ? Le Dr Nina Roos, dermatologue, nous en dit plus.

Comment ne plus avoir de saleté sous les ongles ?

À quelle fréquence faut-il nettoyer ses ongles pour qu’ils ne soient pas sales ?

Selon la médecin, il n’y a pas de fréquence universelle : « tout dépend de ce que l’on fait de sa journée, de la longueur des ongles, de leur forme. Si l’on a des ongles pas très adhérents à la peau, ils se salissent plus vite ». Mais la plupart du temps, elle précise que le lavage de mains est suffisant pour assurer une bonne hygiène : « si on se lave les mains avec du savon de temps en temps dans la journée, nous n’avons pas tous besoin de se brosser les ongles. On le fait plutôt à finalité antimicrobienne, dans le secteur de la santé ou les métiers de bouche par exemple, ou si la saleté est visible, comme après avoir jardiné ».

Comment nettoyer la saleté sous les ongles et y a-t-il des méthodes à éviter ?

La meilleure façon pour nettoyer le dessous des ongles, c’est d’utiliser une brosse prévue à cet effet. « On met du savon sur la brosse et on fait mousser en frottant horizontalement les poils sous l’ongle, mais en faisant attention à ne pas être agressif, afin de ne pas entamer l’imperméabilité protectrice de la zone », précise le Dr Nina Roos.En revanche, la dermatologue rappelle de « ne pas utiliser de bâtonnet, car on perd en étanchéité. Ce geste donne une impression de propreté satisfaisante mais en réalité, cela fragilise et crée une porte d’entrée microbienne, et peut déboucher sur un panaris, une paronychie ou une sensibilité particulière. L’ongle peut devenir plus fragile et moins bien pousser ».

Comment nettoyer sa brosse à ongles et à quelle fréquence ?

Si vous utilisez une brosse à ongles, vient ensuite la question de fréquence et méthode de nettoyage de cette dernière. Nina Roos conseille un lavage tous les quinze jours et en deux étapes :

  • On commence par débarrasser la brosse de tout ce qui est gras, en utilisant un produit moussant (cela peut être du liquide vaisselle). On laisse tremper dans un bain d’eau tiède pendant quinze minutes 
  • Ensuite, pour un effet antimicrobien, on fait tremper avec un peu de vinaigre d’alcool, pendant dix à quinze minutes. Rincez ensuite et votre brosse est toute propre  !

*Merci au Dr Nina Roos, dermatologue.