Philippe Etchebest déçu  : le chef très amer sur sa rencontre avec Emmanuel Macron et Bruno Le Maire


Mercredi 12 mai, Le Monde consacrait un portrait à Philippe Etchebest. Interrogé sur ses rencontres avec les membres du gouvernement, il a évoqué sa déception.

Dès le début de la pandémie, le chef a dénoncé la fermeture des restaurants et surtout le manque d’aides apportées aux gérants d’établissements. À tel point qu’il a été invité à parler de la situation avec le gouvernement. Dans une interview accordée au Monde, il a raconté qu’il avait reçu un appel au mois d’avril, alors qu’il était confiné avec sa femme Dominique en Dordogne. « Bonsoir c’est Bruno Le Maire », lui dit alors le ministre de l’Économie et des Finances. Mais Philippe Etchebest croit à une blague. « Ah, très drôle ! Bon, c’est qui ? », a-t-il répondu. Après avoir compris qu’il ne s’agissait pas d’un canular, le juré de Top Chef a exposé ses revendications au membre du gouvernement. « Je me suis lâché. Tout est sorti. Vu que le ministre prenait la peine de m’appeler, autant lui dire les choses en face », a-t-il confié.

« Vous arrivez avec une idée, il faut que vous ressortiez avec la leur »

Philippe Etchebest est devenu l’un des interlocuteurs privilégiés du gouvernement sur la question de la restauration. Il a même été invité à Bercy. Entrer au ministère de l’économie a « impressionné » le chef, a raconté Alexandre Duick., du journal Le Monde, mercredi 12 mai. « C’est impressionnant quand même ». Mais il a très vite déchanté lors de sa rencontre avec Emmanuel Macron et Bruno Le Maire. « J’ai compris que lorsque vous rendrez dans le bureau à Bercy, vous arrivez avec une idée, il faut que vous ressortiez avec la leur ». en riant. En riant jaune. « Il s’attendait à plus d’égalité, d’écoute », raconte Alexandre Duick. Philippe Etchebest a été « déçu ». « Grâce à sa voix, la profession a pu être incarnée, représentée par quelqu’un, au-delà d’organisations syndicales. Donc des choses ont été faites. Après savoir réellement ce qui vient de lui, on ne le saura pas ».