Encore puni, Evan Fournier évoque cash son avenir aux Knicks !


Écarté par Tom Thibodeau en début de semaine, Evan Fournier a de nouveau observé la dernière rencontre des Knicks en sortie de banc. Un scénario qui tend malheureusement à se reproduire, et que le capitaine des Bleus a du mal à imaginer !

L’expérience se veut d’autant plus inquiétante, que les résultats parlent en sa faveur. Titulaire indiscutable depuis son arrivée aux Knicks, Evan Fournier se montrait en grande difficulté sur le début de la saison. Ses récentes perfs en sortie de banc ne se voulaient quant à elles pas plus brillantes. C’est donc dans la logique des choses qu’il a été plus sévèrement sanctionné il y a quelques jours, pour la plus grande joie des fans.

Nouveau forfait pour Evan Fournier, il réagit

Laissé sur la touche face au Jazz ce mardi, Fournier s’était montré on ne peut plus classe au moment de s’exprimer sur cette triste relégation. Malheureusement, ces belles paroles ne lui ont pas permis de réintégrer la rotation de Tom Thibodeau 24 heures plus tard à Denver. L’arrière français tâche néanmoins de rester optimiste, et de ne pas en tenir rigueur à son entraineur,:

Talked to Evan Fournier about being out of the rotation : « I always try to put myself in other people’s shoes. Thibs is trying to find a solution. I don’t think he made that decision because he don’t like me or anything like it’s a personal thing. He just wants to win, man. 2022

Rudy Gobert déjà frustré par ses propres coéquipiers, en plein match !

J’ai parlé à Evan Fournier à propos de sa mise à l’écart de la rotation : « J’essaie toujours de me mettre à la place des autres. Je ne pense pas qu’il (Thibodeau) a pris cette décision parce qu’il ne m’aime pas ou quoi que ce soit. Ce n’est pas quelque chose de personnel. Il veut simplement gagner, mec. »

Force est de constater que les résultats donnent raison au coach new-yorkais.

Sans Evan, les hommes de Thibs sont allés chercher une nouvelle victoire à la Ball Arena (106-103), notamment portés par un grand Julius Randle (34 points, 11 rebonds). La tendance voudrait donc que le capitaine des Bleus ne retrouve pas du temps de jeu de sitôt. Un scénario alarmant qu’il a lui-même eu du mal à envisager dans sa dernière prise de parole, préférant là encore éviter de penser au pire :

C’est la NBA. Il faut toujours se tenir prêt pour de nouveaux défis. Ça se joue vraiment au mental. Il y a tellement de matchs, il faut se préparer à tout, donc je vais faire de mon mieux pour rester prêt. Je dois garder cet état d’esprit. Si je m’imagine rester sur le banc toute la saison, ça va être affreux. Donc mon état d’esprit reste toujours le même : faire son travail chaque jour, et accepter le résultat.

Malgré la belle forme des Knicks depuis sa mise au placard, Evan Fournier espère encore retrouver du temps de jeu rapidement. Pour cela, mieux vaudrait que son équipe se remette à perdre des matchs, et considère ainsi sa réintégration dans la rotation !