La ville de Paris répond au PSG au sujet du Parc Des Princes


Ces dernières heures, l’information qui envoie le PSG loin du Parc des Princes prend de plus en plus d’ampleur. Lancée par Nasser Al-Khelaïfi lui même, la piste a été confirmée par différents médias outre-Manche et par L’Equipe. La ville de Paris répond aux propos du président du club de la capitale.

Dans un entretien accordé au média américain Bloomberg, Nasser Al-Khelaïfi a déclaré : « Paris mérite un meilleur stade. Ma première option est de ne pas bouger. Mais la ville de Paris nous pousse à déménager« . En effet, le PSG souhaite acquérir le Parc des Princes afin d’y réaliser des travaux. Cependant, les dirigeants du Paris Saint-Germain se heurtent aux exigences jugées trop élevées de la Mairie de Paris. Des propos auxquels répond l’adjoint au sport, Pierre Rabadan a répondu aujourd’hui dans les colonnes du Parisien : « J’ai été un peu surpris du timing. Clairement. Et aussi de la manière de présenter le scénario par le président du PSG, en disant que c’est la Mairie qui amenait à la situation actuelle et qui poussait le club à réfléchir à d’autres alternatives. Ça fait plusieurs mois maintenant que nous travaillons ensemble sur le projet d’agrandissement du Parc. Le club nous a demandé s’il pourrait devenir propriétaire dans cette perspective d’accroissement de capacité d’accueil du Parc du Princes. Nous n’étions pas vendeurs mais en tant que partenaire du club nous nous sommes engagés à étudier l’ensemble des possibilités. Plusieurs ont été évoquées. On a demandé au club de nous faire une proposition. Mais elle était vraiment inacceptable et les discussions se sont arrêtées là depuis. La question d’une vente n’a donc plus été évoquée tellement le montant n’était pas réaliste« .

Le dossier des travaux trop lent pour le PSG ?

Nos confrères du Parisien ont relancé l’adjoint au sport de la Mairie de Paris, Pierre Rabadan, sur la valeur du Parc des Princes : « On pourra toujours batailler sur ce que vaut le Parc des Princes. Mais je peux vous dire que la proposition que le club nous a transmise n’était pas à la hauteur. Elle n’ouvrait à aucune discussion tellement on était loin de quelque chose de réalisable« .

La Mairie de Paris a ensuite évoqué le dossier des travaux et d’agrandissement du stade de la Porte de Saint-Cloud : « Le club a la volonté d’aller vite, je le comprends très bien. Mais le Parc des Princes est un objet complexe. Il y a des process à respecter. Certains sont peut-être habitués à ce que ça se déroule plus rapidement dans d’autres contextes mais nous devons respecter les normes et règles en vigueur. On parle d’un bâtiment historique, classé, qui a une histoire forte avec notre ville et qui est contraint par sa construction architecturale et son emplacement. Maintenant, encore une fois, j’ai été surpris du timing parce que le travail avec le club a été fait« . En effet, les dirigeants du Paris Saint-Germain souhaiteraient évoluer dans une enceinte plus grande, et atteindre les 60 000 places, un projet réalisable toujours selon l’adjoint au sport de la Mairie de Paris : « Techniquement on sait que c’est possible. Ce n’est pas simple parce que c’est un chantier important sur un site en partie construit sur le périphérique, classé, qui a une technique architecturale unique et spécifique« .

🚨 I Emmanuel Grégoire,: »Vendre le Parc des Princes n’est CLAIREMENT pas notre option prioritaire mais plutôt de rester sur un modèle de location de longue durée »#PSG

Twitter :

Dans cet entretien à retrouver en intégralité sur le site LeParisien.fr, Pierre Rabadan évoque également les relations entre le PSG et la Mairie de Paris : « Oui. Nous avons une relation franche avec les dirigeants du club. Nous leur apportons autant que possible notre soutien. Nous leur disons aussi quand nous ne sommes pas d’accord avec certaines choses. C’est une relation saine et franche. J’aimerais bien sûr qu’il puisse y avoir plus d’échanges entre les habitants et les équipes masculines et féminines, qu’ils puissent venir davantage à la rencontre des Parisiennes et Parisiens qui adorent leur club ! On aimerait aussi qu’ils gagnent la Ligue des Champions évidemment. Nous sommes supporters et donc exigeants vu la qualité des joueuses et joueurs dans les différents effectifs. Après le club est performant, il rayonne. Le Parc est plein tout le temps. Mais on sait que même, au-delà du nombre de places, il y a des besoins d’hospitalités« .