Apple est bien partie pour gagner son procès face à Epic Games


Les États-Unis vivent en ce moment l’un des procès les plus médiatisés de 2021. Apple est actuellement face à Epic Games pour défendre l’App Store et ses nombreuses règles qui sont quasiment toutes contestés par Epic Games. Selon Mark Gurman de Bloomberg, Apple devrait remporter le procès, mais l’entreprise y laissera des plumes, puisqu’elle devra faire des changements pour éviter de futures plaintes similaires.

Apple a l’avantage

Pour l’instant, personne ne peut dire qui remportera le procès. Malgré tout, avec ce qu’on peut voir sur les récentes audiences et les arguments mis en avant par les avocats d’Epic Games, la juge ne semble pas convaincue par les arguments du créateur de Fortnite.

En effet, depuis le début du procès, les avocats d’Apple ont tout prévu et arrivent à répondre à chaque attaque d’Epic Games, le géant californien a sorti diverses preuves et autres dossiers pour montrer sa bonne foi et sa transparence dans ce procès.D’après Mark Gurman de Bloomberg, malgré le dossier en béton qui a été préparé pendant plusieurs mois, Epic n’arrive pas à prouver que le système de paiement intégré dans l’App Store constitue un abus de position.

De plus, les témoignages d’experts présentés par Epic Games n’ont pas été complètement clairs, plusieurs informations ont été manquantes ou imprécises, ce qui plombe la crédibilité de l’éditeur du Battle Royale.

Selon Gurman, il n’y a quasiment aucun doute qu’Apple l’emportera. Malgré tout, la firme de Cupertino va devoir changer sa politique de l’App Store sur plusieurs points !

À commencer par la commission, Apple a déjà fait un geste envers 98% des développeurs d’applications.

Cependant, les grosses applications, elles restent toujours taxées à 30%. Est-ce que cela peut durer encore longtemps ?, mais il est probable que cela ne tienne pas et qu’Apple revoit à la baisse cette commission.Autre point capital que le géant californien va devoir étudier, c’est le cloud gaming. Il s’agit d’un secteur qui est en pleine croissance, on pense par exemple aux acteurs comme Nvidia Geforce Now, xCloud. Apple refuse catégoriquement ces applications sur son App Store et invite les entreprises à passer par le développement d’une application web. Gurman explique qu’Apple ne va pas avoir d’autres choix que de changer de position à ce sujet puisqu’à force la part de marché d’iOS va se réduire :

Pour ses applications de jeu, la société pourrait assouplir son interdiction des services qui permettent aux utilisateurs de jouer à différents jeux dans une seule application, tout comme ils peuvent accéder à plusieurs films à l’intérieur d’un service comme Netflix Le cloud gaming est presque devenu la norme de l’industrie en 2021, et l’interdiction par Apple de telles applications tient de la vieille école et pourrait éventuellement éloigner les joueurs inconditionnels de sa plate-forme 

Finalement, même si Epic Games ne gagne pas le procès, l’entreprise aura quand même réussi à provoquer une baisse de la commission pour la majorité des développeurs de l’App Store, mais aussi de possibles changements à venir.