FFF, démission de Noël Le Graët, la réponse d'Aulas tombe


le dirigeant du football français dément toutes les accusations à son encontre.Il s’étonne d’apprendre « par voie de presse » l’ouverture d’une enquête pour harcèlement moral et sexuel et critique les « nombreuses interférences et pressions politiques » de la part de la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra, au sujet de l’audit diligenté par le ministère.Le dirigeant de 81 ans est écarté de la présidence de la FFF, depuis la réunion du Comité exécutif tenue le 11 janvier. Cela jusqu’à la publication des résultats de l’audit du ministère des Sports, dont le verdict est prévu fin janvier. C’est donc Philippe Diallo, vice-président de l’instance, qui assure l’intérim depuis la suspension de Noël Le Graët.

FFF : Le Comex peut demander la démission de Noël Le Graët, selon Aulas

il faut que l’on ait le maximum d’informations objectives. Je ne dis pas qu’il ne faudra pas y arriver. Mais aujourd’hui, au regard de ce que représente Noël en tant qu’homme et dirigeant, ce serait aller vite en besogne », a répondu le président de l’ OL, à la question du quotidien sportif.