Tout savoir sur Karamoko Dembélé, la recrue du Stade Brestois


Promis à un avenir radieux au Celtic, le jeune Karamoko Dembélé a finalement été laissé libre par son club formateur. De la grisaille écossaise au crachin breton, l’ailier de 19 ans ne sera pas dépaysé au Stade Brestois, où il pourra s’épanouir et potentiellement enfin exploser. Autopsie d’un ex-prodige avec l’expertise de @Celtic_FR. Karamoko Dembélé, à l »orée de faire sa première rentrée en pro avec le Celtic. / Ian MacNicol/GettyImagesLe nom de Karamoko Dembélé vous est familier ? Vous avez certainement entendu parler du jeune prodige en 2016, alors que l’ailier de poche effectuait ses débuts avec le Celtic U20 à seulement… 13 ans. « Il a été surclassé dans toutes les catégories. En jeunes il était clairement au-dessus du lot », nous rappelle le compte Twitter Celtic France. Trois ans plus tard, lors de la fin de saison 2018-2019, la perle britannique faisait sa première apparition en pro au Celtic Park. « On sentait un potentiel fou, poursuit le premier compte fan de France du Celtic. Mais passer le cap avec les pros a été difficile. »Karamoko Dembélé en Scottish Premiership. / Ian MacNicol/GettyImagesLa principale caractéristique de Dembélé est son physique de poche. Culminant à seulement 1,67m, soit un centimètre de moins que N’Golo Kanté, il mise « sur une grande technique et sa vitesse qui pouvaient mettre à mal toutes les défenses d’Écosse », souligne @Celtic_FR. Des qualités évidentes, mais pas suffisantes pour briguer une place de titulaire. « Il a toujours eu une grande concurrence à son poste. D’abord avec James Forrest, puis ensuite Liel Abada. Au final, il n’aura eu que 10 petites apparitions sous nos couleurs, jamais comme titulaire, pour un but malgré tout. »Karamoko Dembélé a un lien familial avec Yaya Touré. / JEWEL SAMAD/GettyImagesLe football coule dans les veines de la nouvelle recrue brestoise. Littéralement. Ce dernier, d’origine ivoirienne, est en effet cousin éloigné avec Yaya et Kolo Touré. Son grand frère, Siriki, est également footballeur professionnel du côté de Bournemouth. Ailier redouté après des passages prolifiques en League One et Championship, l’ainé Dembélé va découvrir la Premier League cette saison. Karamoko Dembélé a représenté l’Écosse et dernièrement l’Angleterre en catégories jeunes. / Dan Mullan/GettyImagesLes bi-nationaux ont toujours été un véritable casse-tête pour les fédérations. Alors imaginez le cas de Karamoko Dembélé. Né à Londres de parents ivoiriens, avant de grandir et débuter le football en Écosse, le joueur de 19 ans est promis à un avenir international. Mais avec quelle nation ? Dembélé a représenté l’Écosse en U15, puis l’Angleterre en U16, suivi de l’Ecosse en U17, avant de revenir avec l’Angleterre dernièrement, en U18. Si un avenir avec les Three Lions est hautement utopique, le voir porter la tunique de la Tartan Army ou des Éléphants est amplement envisageable.

La question que tout le monde se pose: pourquoi le Celtic a laissé partir libre un tel talent ? Comme dirait un célèbre influenceur venu polluer nos réseaux sociaux: « La question elle est vite répondue ». Comme souvent, c’est une blessure qui est venue tronquer les débuts en pro du jeune Karamoko. « On avait activé une option de prolongation d’un an l’été dernier, mais en amical de pré-saison il s’est blessé gravement à la cheville contre Bristol City », remet en contexte Celtic France. Résultats: près de six mois éloigné des terrains et deux entrées en jeu seulement au cours de la saison.

Se pose alors la question de sa capacité à enfin lancer sa carrière au Stade Brestois. « Il a 19 ans, donc il faut lui laisser le temps de s’acclimater à la Ligue 1, prévient @Celtic_FR. Il a un gabarit assez unique, très petit et léger, donc il faudra qu’il se préserve face aux défenseurs rugueux du championnat. À terme, il pourra prétendre jouer mais il doit encore progresser. »Malgré cette once de doutes, l’environnement brestois semble propice à son épanouissement: « Dans un club familial et peu médiatisé comme Brest, je pense que ça peut bien marcher. En tout cas, j’espère qu’il va enfin se révéler. » Nul doute que les Ty Zef aussi.


S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments